fbpx
LOADING

Type to search

Bientôt le démarrage des travaux du projet de Gulf Finance House

Share



En suspend depuis 2007, le démarrage des travaux du méga-projet de Gulf Finance House est imminent. Ce projet, dont le montant d’investissement s’élève à 3 milliards de dollars s’étendra sur 450 hectares dans la zone de Raoued.

Ce nouveau projet porte le nom de “Tunis city communication” et sera financé par Gulf Finance House (GFH), banque d’investissement basée à Manama (Bahreïn).

Composé d’une université internationale de communication, une bourse internationale, un groupement pour le développement des technologies, une zone de libre-échange destinée aux affaires, un pôle technologique dans les domaines du multimédia et de développement de contenu, “Tunis city communication” a pour ambition de figurer parmi les principaux pôles technologiques et économique en Afrique du Nord. Ce projet intégré comportera en plus des institutions de formation, d’enseignement et de recherche, des projets immobiliers, résidentiels et de loisirs.

Selon Esam Jenahi, Président de Gulf Finance House, ce projet de centre financier international de portée mondiale s’appuie sur des modèles d’affaires performants comme celui de Bahreïn et apportera une contribution significative à l’économie tunisienne à long terme.

Le groupe GFH, fondé en 1999, est l’une des banques islamiques leaders dans la région. Ses activités se concentrent sur le développement de projets d’infrastructure dans les pays du Conseil de Coopération du Golfe (CCG), au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et autres pays émergents.

Outre la Tunisie, la banque d’affaires, spécialisée dans la conception et l’exécution d’infrastructures a lancé en 2008 les travaux de construction de deux projets au Maroc (Royal Ranches à Marrakech et Resort Cap Malabata à Tanger) pour un investissement global d’environ 1,4 milliards de dollars. De même, Gulf Finance House aurait conclu un accord d’investissements avec le gouvernement algérien pour l’implantation d’une zone de développement économique dans la banlieue d’Alger similaire à celle lancée en 2007, en Inde.

   







Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *