fbpx
LOADING

Type to search

Interview de M. Kilani, Directeur Géneral de Duravit Tunisie

Share



A l’occasion de l’ouverture du premier showroom DURAVIT à Bizerte, nous vous présentons l’interview qu’a bien voulu nous accorder M.Lassad Kilani, Directeur Général de la marque en Tunisie.

Parmi toutes les marques de sanitaires, comment avez-vous choisi d’être partenaire de Duravit ?

Après la privatisation de notre usine MTC, il a fallu restructurer.  Ensuite, on a cherché un partenariat avec Duravit pour quatre raisons : premièrement, c’est une entreprise orientée design et moderne, deuxièmement, déjà implanté en Allemagne et en France, elle représentait une structure familiale présente dans plusieurs pays : Egypte, Turquie, Chine et bientôt l’Inde. Cette expérience supplémentaire rendait donc le partenariat possible. Troisièmement, Duravit n’était pas présent dans cette région du monde, le Maghreb et quatrièmement, leur nationalité allemande supposait de la rigueur et de l’honnêteté. Et deux ans plus tard, je peux confirmer que nous avons fait un très bon choix.

Avec Duravit,  obligez-vous l’entreprise à penser autrement ?
Forcément, on passe à une autre conception de la production industrielle dans ce domaine. On adopte les conceptions de Duravit avec leur modèle de gestion mais qui tenait à me garder comme Directeur Général pour la culture du pays dans lequel nous sommes.


Duravit a fait appel à des designers et des architectes de renommée, tels que Philippe Starck, Sieger Design, Norman Foster, Phoenix Design ou Eoos, pensez-vous que pour la Tunisie,  vous ferez appel à des designers tunisiens ?

Pourquoi pas ? Ce n’est pas exclu ! On pourrait tout à fait lancer une idée plutôt qu’un concours et on pourrait suite à une sélection, accepter l’une ou l’autre proposition.

Pensez-vous que le designer est le garant de tout ce qui touche à l’image de l’entreprise ?
C’est un complément mais c’est l’entreprise qui est avant tout responsable de son image. Un designer choisit aussi l’entreprise avec laquelle il travaille pour son sérieux. Je ne pense pas que Starck aurait aimé qu’on galvaude son nom en travaillant avec une entreprise peu sérieuse. En revanche, le designer confirme en travaillant avec l’entreprise qu’elle est réellement sérieuse. 


Doit-on comprendre que la “qualité” c’est ce qui fera la différence dans l’avenir du design produit ?
On ne peut pas vendre uniquement du design. C’est aussi un produit de qualité, utile et pratique. Le design uniquement n’est pas vendeur. 


Pensez-vous que le design commence à  trouver  sa place dans le mode de vie des Tunisiens ?
Je suis convaincu que le tunisien est de plus en plus orienté vers la beauté et l’esthétique et pas uniquement vers l’utile.


Comment voyez-vous évoluer la salle de bain ? La mondialisation a quelle influence sur le regard que vous portez sur la salle de bain

Le slogan de Duravit c’est « la salle de bain à vivre » donc il est clair que ce qui prime ce n’est plus seulement de se laver mais c’est de passer un bon moment dans un endroit que l’on va pouvoir apprécier pour lire, se prélasser et se détendre…
La mondialisation a une influence certaine. Il suffit de voir comment les salles de bain ont évolué dans les hôtels. Cela pousse les gens à voir la salle de bain comme un réel espace de vie.

Quelle est la clé d’un produit réussi ?
C’est un produit qui aura eu l’adhésion des consommateurs, un produit qualitatif avec un beau design, en somme : beau.


Réalité – Entreprise – Design, font-ils bon ménage ?
Je suis convaincu de cela. L’entreprise ne peut pas se passer de l’esthétique du design. La réalité d’aujourd’hui doit pouvoir allier ce trio. Le conseil des designers est plus que souhaitable, il est une nécessité pour la réussite de l’entreprise.


Les résultats sont-ils là ?
Je suis très agréablement surpris. Au-delà de mes attentes, je trouve que le tunisien est très au courant de ce qui se passe dans le monde du design et de la salle de bain. Nous avons en outre, l’adhésion des architectes et des décorateurs. On est en bonne voie et j’espère qu’on atteindra de meilleurs objectifs dans le futur.


Vos concurrents doivent-ils commencer à s’inquiéter ?
On ne doit pas s’inquiéter de la concurrence mais il ne faut pas fermer l’œil non plus. La concurrence c’est un stimulant. Elle tire plutôt le marché vers le haut. J’aspire à ce que toutes les marques voisines puissent mener le marché tunisien vers une concurrence saine et loyale.

 

Un conseil à donner aux lecteurs d’Archibat.com.tn ?
De s’intéresser de plus en plus à la beauté et au design pour que le monde puisse s’épanouir en beauté. Ceci est valable pour l’urbanisme, le bâtiment mais aussi pour une quantité d’autres objets qui nous entourent.

 

Propos recueillis par Nadia ZOUARI






Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *