lundi 22 juillet 2019  |
Recherche
dans
| Actualités | Guide Produits | Portfolios architectes | Archibat la revue  
   
 
Newsletter
Opinions/débats
Diaporamas
Concours
Réglementation
Dossier du mois
Annuaires
Diaporamas
 
Parcours Architectural
Notre dame
Résultat architectural de deux contraintes physiques, la contrainte horizontale imposée par l’étroitesse du terrain et la contrainte verticale définie...
 
Agenda
Paris. du 4 au 8 novembre 2019
BATIMAT – Salon international de la construction
Lieu : Paris – Porte de Versailles
Voir tous les salons
 
Accueil | Actualités | Grands Projets | Une marina nouvelle génération à Bizerte : Interview de Ahmed Chatti, architecte
Une marina nouvelle génération à Bizerte : Interview de Ahmed Chatti, architecte
 
Le port de plaisance de Bizerte est devenu trop petit avec ses 120 anneaux. Un projet est en cours de concrétisation pour répondre à l’expansion du marché de la plaisance. 900 places verront le jour, d’ici 2 ans, dans une nouvelle marina conçue par le Bureau d’Architectes Conseil « BAC ». Rencontre avec Ahmed Chatti, chef de projet.
Archibat : Comment avez-vous exploité la dualité ville-port dans votre projet d’aménagement ?
Nous avons pour ce projet fait le pari de la mixité ville-port en tablant sur le développement d’activités qui s’accommodent à la fois du commerce, des loisirs, du tourisme et de la plaisance. Le projet s’articule autour de 4 pôles : un pôle dédié aux plaisanciers, un pôle shopping et détente et un pôle animation pour accueillir tout type de manifestation, d’évènements éphémères et d’animations temporaires. Le projet proposé permet de renouer le lien de la ville avec l’eau et de remplacer la dimension industrielle (le site étant actuellement exploité comme aire de dépôt de bus) par une dimension à la fois urbaine et ludique.
 
 

Complexe résidentiel Marina Bizerte : 

Croisette : 

 © ABC
 
Archibat : Bizerte est l’une des rares villes tunisiennes qui a su garder son authenticité. Comment avez-vous tiré parti de l’architecture existante ?
L’architecture de la marina se veut respectueuse de la mémoire du site, tout en jouant la carte de la modernité : espaces verts, percées visuelles sur la mer depuis la terre en continuité avec le tracé des voies existantes ou encore bâtiments aux formes simples et légères respectant le style architectural et le gabarit des bâtiments existants. Toutefois pour la partie résidentielle nous avons opté pour l’intégration par contraste. Il s’agit d’un immeuble de très haut standing aux formes courbes et transparentes qui serait en passe de devenir le symbole de la ville de Bizerte.
 
Archibat : Qu’entendez-vous par immeuble de «très haut standing» ?
Il s’agit d’un édifice où les résidents bénéficient d’un nombre très important de services tel que fitness, piscine suspendue surplombant la mer, solarium, garderie pour enfants et service de chambre. Il s’agit d’avoir tous les éléments de confort d’un hôtel réunis, et la propriété en plus. De plus tous les appartements bénéficient d’une vue imprenable soit sur le vieux port, soit sur la croisette, soit sur la mer. Quatre kilomètres de garde corps vitrés protègent les terrasses pour éliminer tout obstacle à la vue.
 
Archibat : Comment concilier développement de la plaisance et respect de l’environnement naturel ?
Aujourd’hui en Tunisie tout projet de cette envergure doit nécessairement faire l’objet au préalable d’une étude d’impact. Tenir compte de la protection du littoral est un point très important qui a été décisif pour le choix des aménagements. Des études très sérieuses ont été réalisées dans ce sens par les bureaux d’études qui ont collaboré à ce projet.
 
 
Parcours de Ahmed Chatti :
Ahmed Chatti est diplômé de l'Institut Technologique d'Art et d'Urbanisme de Tunis (promotion 1999). Il effectue un stage de deux ans dans l'agence de Taoufik El Euch et intègre ensuite le groupe W Magic de construction navale dans la zone franche de Bizerte. En 2000 il fonde sa première agence d'architecture "Zénith Architectural". Entre 2003 et 2006 Ahmed Chatti enseigne à l'Institut Supérieur des Technologies de l'Environnement de l'Urbanisme et de Bâtiment (ISTEUB). En 2006, il fonde ITQAN International, en consortium avec Amine Turki et Mohamed Salah Zlaoui. En 2008, il fonde avec Amine Turki ITQAN Tunisie.
 
 
ARTICLE EN RELATION :
 
 
 
 
DANS LA MEME RUBRIQUE
Port Financier de Raoued
Accords signés, avis mitigés
Tunisia Economic City, le méga projet de 50 milliards de dollars et 200.000 emplois
Lancement du mégaprojet Tunisia Economic City
 
 
Dossier du mois
Revêtements de sol d’intérieur
Le sol annonce la couleur et constitue un élément esthétique majeur dans nos intérieurs ! Chaque re ...
Archibat la revue
Présentation
Vente & Abonnement
Revue de presse
 
Partenaires
Accueil | Flux RSS | Publicité | Référencez-vous sur Archibat | Newsletter | Contactez-nous | Plan du site
© 2008 Architecture, Bâtiment, Communication | création site web Positif Tunisie - Tous droits réservés