dimanche 25 août 2019  |
Recherche
dans
| Actualités | Guide Produits | Portfolios architectes | Archibat la revue  
   
 
Newsletter
Opinions/débats
Diaporamas
Concours
Réglementation
Dossier du mois
Annuaires
Diaporamas
 
Parcours Architectural
Notre dame
Résultat architectural de deux contraintes physiques, la contrainte horizontale imposée par l’étroitesse du terrain et la contrainte verticale définie...
 
Agenda
Paris. du 4 au 8 novembre 2019
BATIMAT – Salon international de la construction
Lieu : Paris – Porte de Versailles
Voir tous les salons
 
Accueil | Actualités | BTP | La contribution du béton cellulaire au développement durable
La contribution du béton cellulaire au développement durable
 
Faible impact sur l’environnement, respect des principes énergétiques et économiques lors de sa production et de son utilisation, le béton cellulaire s’inscrit d’emblée comme l’un des matériaux les plus innovants du 21ème siècle dans une perspective de développement durable. Riche de ses 17 ans d’expérience dans le domaine du béton cellulaire, M. Alfons BAUM, Responsable Développement du Projet Béton Cellulaire de la société Carthago Ceramic, nous accorde un entretien en présence de M. Amine Ben Youssef, Responsable commercial et Marketing.
Archibat : A quoi sont dues les propriétés thermiques du béton cellulaire ?
On a souvent tendance à confondre béton cellulaire avec béton allégé. Pour cette raison j’utilise le nom thermo pierre qui désigne aussi le béton cellulaire. Il est composé d’un mélange de sable fin, de chaux, de ciment et d’eau, auquel on ajoute une petite quantité de poudre d’aluminium et qu’on traite par autoclavage. Ce processus, utilisant la vapeur d’eau saturée sous haute pression, aboutit à la production de silicates de calcium hydratés, de géométrie et de composition bien particulière. Ce traitement en autoclavage confère à la thermo pierre sa propriété thermique et acoustique. L’aluminium, sous forme de poudre extrêmement fine en très faible quantité, sert d’agent d’expansion en cours de fabrication pour faire lever la pâte et créer des cellules qui se remplissent rapidement d’air. Le thermo pierre sera bientôt fabriqué en Tunisie dans la nouvelle usine de béton cellulaire que Carthago Ceramic est entrain de monter.
 
Archibat : Quel est le surcoût généré par l’utilisation de la thermo pierre par rapport à un matériau traditionnel ?
Lorsqu’on évalue le coût il faut d’abord s’entendre sur les valeurs de base. Si les valeurs de base sont le respect de l’environnement pendant la production, l’efficacité, la qualité, l’économie d’énergie, la propreté du chantier, le gain de temps et le gain de surface, alors il n’y a pas de surcoût. En effet, le thermo pierre se caractérise par des propriétés physiques et mécaniques très performantes. Le gain de surface est obtenu grâce à la faible épaisseur des mono murs en thermo pierre par rapport aux doubles cloisons en briques accompagnées d’un isolant. Le système de construction qui intègre plancher, mur et toiture permet de réaliser des bâtiments collectifs de plusieurs niveaux sans le recours à une structure en béton armé. Compte tenu de sa combinaison, le mur en thermo pierre sans isolant rapporté, assure une ambiance agréable en été comme en hiver. Sa manutention est facilitée par la légèreté des modules. En définitive, l’aspect des dispositifs mis en œuvre est d’emblée satisfaisant, par conséquent le travail de finition est réduit au minimum.
 
Archibat : Quelle sera votre stratégie pour faire adhérer le grand public ?
A mon avis, c'est en voyant s’ériger ici et là des constructions en thermo pierre que les gens commenceront à s’intéresser à ce nouveau produit. Ils découvriront petit à petit ses propriétés thermiques et acoustiques ainsi que les avantages de son utilisation. Ils pourront prendre la mesure de la célérité du chantier, ce procédé permettant de construire une maison de 150m² en 3 mois et demi. Par ailleurs nous sommes entrain de préparer une formation pour les jeunes dans le secteur du bâtiment. Et enfin nous avons l’intention de construire un bâtiment témoin entièrement en thermo pierre, sans isolant, sans chauffage ni climatisation. Une sorte de maison labo qui nous permettra de prendre des mesures, d’effectuer des tests et de vérifier les performances thermiques et acoustiques sur une longue période. Les formations pourront se dérouler dans ce bâtiment témoin.
 
Archibat : L’ANME octroie-t-elle des subventions aux projets utilisant la thermopierre ?
Oui, l’ANME encourage les promoteurs immobiliers qui utilisent la thermo pierre. Après l’audit sur plan, qui est subventionné par l’état à 50%, ils bénéficient d’une subvention de 20% du surcoût généré par rapport à l’utilisation d’un matériau traditionnel. Nous bénéficions d’une collaboration très étroite avec l’ANME. Cet organisme, partie prenante du Projet Béton Cellulaire de Carthago Ceramic, suit de près l’évolution de nos projets.

Ines Dimassi
 
 
DANS LA MEME RUBRIQUE
LES NOUVEAUTES PRODUITS CARTHAGE 2010
KNAUF
World Service srl
 
 
Dossier du mois
Revêtements de sol d’intérieur
Le sol annonce la couleur et constitue un élément esthétique majeur dans nos intérieurs ! Chaque re ...
Archibat la revue
Présentation
Vente & Abonnement
Revue de presse
 
Partenaires
Accueil | Flux RSS | Publicité | Référencez-vous sur Archibat | Newsletter | Contactez-nous | Plan du site
© 2008 Architecture, Bâtiment, Communication | création site web Positif Tunisie - Tous droits réservés