dimanche 22 octobre 2017  |
Recherche
dans
| Actualités | Guide Produits | Portfolios architectes | Archibat la revue  
   
 
Newsletter
Opinions/débats
Diaporamas
Concours
Réglementation
Dossier du mois
Annuaires
Diaporamas
 
Parcours Architectural
Notre dame
Résultat architectural de deux contraintes physiques, la contrainte horizontale imposée par l’étroitesse du terrain et la contrainte verticale définie...
 
Agenda
Paris. du 6 au 10 novembre 2017
BATIMAT – Salon international de la construction
Lieu : Paris – Porte de Versailles
Voir tous les salons
 
Accueil | Actualités | Grands Projets | Port Financier de Raoued
Accords signés, avis mitigés
Port Financier de Raoued
Accords signés, avis mitigés
 
Il occupera une superficie de 520 hectares. L’investissement prévu de ce projet s’élève à 3 milliards de dollars, réévalué à 5 milliards.
REPORTÉ à de multiples reprises, le projet du Port Financier de Raoued est finalement lancé. Ce dernier prévoit, en plus du port touristique, une marina, des terrains de golf, des centres commerciaux, des banques, des immeubles d’habitation… La première annonce de ce projet avait été faite en 2008. Ce dernier devait être lancé dès 2009 en quatre étapes s’étalant jusqu’en 2016.

La première, durant le troisième trimestre 2009, étalée sur 4 ans concerne le démarrage des travaux d’infrastructure qui seront engagés au niveau de l’entrée du port et représentant environ 35% de son coût total. La deuxième étape devrait être lancée parallèlement à la première au cours du troisième trimestre 2011 alors que la troisième et la quatrième phase, ont été prévues pour le début de 2016. Le Port financier de Tunis comprendra précisément quatre groupes d’affaires dont un centre d’investissement bancaire et de conseils, un centre d’affaires, une plaque tournante pour les assurances Takaful, ainsi que la première bourse financière internationale de la région. Parallèlement à ces fonctions, un institut international d’affaires sera mis en place. 

En complément de ces aspects commerciaux, une série d’installations résidentielles et de loisirs, y compris une marina et un parcours de golf de 18 trous, font partie du schéma directeur.
Le Port Financier, comme tous les autres mégaprojets programmés à l’époque du régime déchu, reprend vie. Pour M. Hédi Sraïeb, Docteur d’Etat en économie du développement cette reprise est quelque part louche «ce projet représente une surface équivalente à 10 fois celle de la City de Londres… une vaste opération immobilière et par là même d’extrême sélectivité par l’argent. Mais, au fait, à quel prix l’Etat cède-t-il  les emprises publiques et domaniales? En clair, le prix du terrain ? Le dinar symbolique. Quelle est la contribution de l’Etat à l’aménagement des premiers 217 ha? Une viabilisation (routes, eau, électricité) à fonds perdus !», commente-t-il sur les pages du site électronique «Leaders» du 25 mars 2014. Entre l’acceptation de ce nouveau type de projets et le refus annoncés par les uns et par les autres, la question qui reste sans réponse est sde savoir si le contenu de tous ces accords est dans l’intérêt de la Tunisie.

Source : La Presse

 
 
DANS LA MEME RUBRIQUE
Tunisia Economic City, le méga projet de 50 milliards de dollars et 200.000 emplois
Lancement du mégaprojet Tunisia Economic City
Projet du Port financier de Tunis
Rayonnement sur l’Afrique du Nord
 
 
http://www.archibat.info/
Dossier du mois
Revêtements de façade
Chaque façade confère au bâtiment une identité spécifique par l’emploi de divers revêtements en perp ...
Archibat la revue
Présentation
Vente & Abonnement
Revue de presse
 
Partenaires
Accueil | Flux RSS | Publicité | Référencez-vous sur Archibat | Newsletter | Contactez-nous | Plan du site
© 2008 Architecture, Bâtiment, Communication | création site web Positif Tunisie - Tous droits réservés
hacklink faydaları wordpress indir sexs shop hacklink elektronik sigara