mardi 14 août 2018  |
Recherche
dans
| Actualités | Guide Produits | Portfolios architectes | Archibat la revue  
   
 
Newsletter
Opinions/débats
Diaporamas
Concours
Réglementation
Dossier du mois
Annuaires
Diaporamas
 
Parcours Architectural
Notre dame
Résultat architectural de deux contraintes physiques, la contrainte horizontale imposée par l’étroitesse du terrain et la contrainte verticale définie...
 
Agenda
ITALIE. du 17 au 20 Octobre 2018
SAIE 2018 International Building Exhibition
Lieu : Foire Internationale de Bologne
Voir tous les salons
 
Accueil | Actualités | National | Programme de modernisation des établissements scolaires (PMES)
Programme de modernisation des établissements scolaires (PMES)
 
Dans le cadre de ses orientations stratégiques pour le secteur de l’éducation, le Gouvernement tunisien envisage la modernisation et l’amélioration de la qualité du système éducatif. À cet effet, le Ministère de l'Éducation a mis sur pied un programme d’équipement, de construction et de rénovation des écoles secondaires, nommé « Programme de Modernisation des Établissements Scolaires ». Ce programme, d'une durée de quatre années, a démarré fin 2016 et devrait donc se terminer fin 2020.
Le PMES prévoit la construction de 59 nouvelles écoles et la rénovation de 310 installations, sur l’ensemble du territoire tunisien, avec une capacité d’accueil de plus de 36.000 nouveaux élèves. Il vise également  le renforcement des capacités des Ministères de l'Éducation et de l'Équipement, au niveau central et régional, en matière de design de constructions scolaires, d’exécution de travaux, de passation de marchés, et de suivi/évaluation de travaux. Le budget alloué à l’opération est de 220 millions d'Euros (environ 600 millions de Dinars), cofinancé par le gouvernement tunisien, la Banque Européenne d'Investissement (BEI), la KfW et l’Union Européenne. Les établissements bénéficiaires ont été sélectionnés sur la base d'une évaluation multicritères des besoins en termes d'importance stratégique et de spécificités locales d'accès à l'éducation.

La mise en œuvre du programme et de ses activités a été confiée à une unité de gestion au sein du Ministère de l'Éducation. Cette équipe, composée d'une douzaine de cadres, est chargée de la bonne exécution générale des activités et des marchés, du respect des calendriers et des conditions fixées dans les différents accords de financement. Cette équipe bénéficie de l'assistance technique de différents spécialistes d'origine internationale et nationale (architectes, ingénieurs civils ou autres spécialistes des constructions pédagogiques et/ou bioclimatiques, du suivi de chantiers, de la gestion de programme, de l'équipement, des procédures et des questions environnementales). Cette tâche d’appui a été confiée à un consortium dirigé par la Société de Conseil en Ingénierie, Louis Berger comprenant les bureaux d’études, GOPA et SCET Tunisie.



Par ailleurs les nouvelles constructions feront l’objet d’un concours national pour donner l’opportunité aux concepteurs tunisiens d’exprimer leur créativité. Ce concours sera régi par la réglementation tunisienne et se basera sur les cahiers des charges type élaborés par l’AT dans le respect de la charte et des normes de la BEI (Référentiel environnemental et social, référentiel design scolaire, dossier d’appel d’offre type…).

Notons qu’en parallèle, une seconde assistance technique est mobilisée, de manière concomitante, pour la mise en œuvre d’un Programme d’Interventions Qualitatives (PIQ) qui vise, quant à lui, à améliorer la qualité de l’environnement scolaire et le climat disciplinaire dans les écoles bénéficiaires, deux facteurs dont l’amélioration est susceptible d’avoir des effets positifs sur les performances des élèves dans le pays.

Le programme de Modernisation des Établissements Scolaires s’inscrit, en effet, dans le droit fil du courant de pensée de l’école efficace. Ce courant qui a mis en évidence le bénéfice de “l’effet établissement” sur  la réussite des élèves. L’objectif est d’améliorer, aussi bien, la qualité de l’environnement scolaire que la cohésion sociale et la discipline dans les écoles bénéficiaires, car l’amélioration concomitante de ces trois facteurs est susceptible d’avoir des effets positifs sur les performances des élèves.

Ainsi, par le lien qu’il fait entre modernisation des constructions et modernisation des enseignements, le programme PMES pose clairement la question de savoir comment l’architecture et l’équipement scolaire peuvent contribuer à la réussite de tous les élèves ainsi qu’à l’amélioration du climat dans les établissements scolaires.

Article paru dans Archibat n°41

 
 
DANS LA MEME RUBRIQUE
Afrique Villes Durables
Préparation du Sommet Afrique-France 2020 sur la Ville Durable
COMMUNIQUÉ à propos du projet de loi “IMMEUBLES MENAÇANT RUINE” Tunis le 04 Juin 2018
Concours national d’architecture pour un projet d'extension de l'hôpital de circonscription de FERIANA en hôpital TYPE B – Kasserine
La date limite de remise des projets : le 25/06/2018
 
 
mailto:abonnement@archibat.tn
Dossier du mois
Revêtements de sol d’intérieur
Le sol annonce la couleur et constitue un élément esthétique majeur dans nos intérieurs ! Chaque re ...
Archibat la revue
Présentation
Vente & Abonnement
Revue de presse
 
Partenaires
Accueil | Flux RSS | Publicité | Référencez-vous sur Archibat | Newsletter | Contactez-nous | Plan du site
© 2008 Architecture, Bâtiment, Communication | création site web Positif Tunisie - Tous droits réservés