fbpx
LOADING

Type to search

Projets ambitieux pour l’infrastructure en Tunisie

Share



Une conférence s’est tenue le 1er juin 2009 au siège du Ministère de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire dans la quelle
M. Slaheddine Malouche a donné un aperçu sur plusieurs projets d’infrastructures qui sont en cours de réalisation dans notre pays, achevés, ou encore à l’étude, tout en incitant les entreprises tunisiennes de travaux publics à prendre part aux appels d’offre.


Le ministre a annoncé qu’un investissement de l’ordre de 123 M.D est prévu pour la réalisation de cinq projets dont deux échangeurs, celui du boulevard du 7 Novembre au niveau d’Ibn Kahldoun et l’échangeur du boulevard du 7 Novembre au niveau du Bardo ainsi que la construction du pont de la République, de Rastabia, et de la Manouba.

Côté autoroutes, un appel d’offre sera lancé, le 4 juin 2009, pour la réalisation de l’autoroute Sfax-Gabes et dont les travaux débuteront en Novembre 2009. Un deuxième appel d’offre sera lancé avant la fin de cette année pour l’autoroute Oued Zarga-Bou Salem dont le coût s’élève à 490 MD. Le chantier du projet de l’élargissement de l’autoroute sud Tunis-Hammamet débutera au mois de Septembre 2009.

La modernisation de 43 km de la route N°5 de Mjez El Beb – le Kef est prévue ainsi que l’aménagement de trois déviations à El Hamma, Sidi Bouzid, Béja et également les deux déviations de Gafsa et de Kasserine. Le réaménagement de 190 Km des routes sera élaboré avec un coût de 76 millions de dinars et notamment prévu le renfoncement de 301 Km du réseau routier national avec un investissement de l’ordre de 60 millions de dinars.

Pour cette multitude de projets d’infrastructure précités, le ministre encourage les entreprises tunisiennes de travaux publics à y participer tout en les incitant à se surpasser et se hisser à un niveau supérieur. Il a précisé notamment les mesures prises pour faciliter les procédures administratives avec un recours à des délais plus écourtés pour les paiements fixés à 45 et à 60 jours. M. Malouche a ajouté que la flambée des prix de certains matériaux et leur baisse soudaine due à la crise économique mondiale ont été soulevés par une commission. Il a précisé que le secteur de l’immobilier tunisien n’a pas été affecté par cette crise jusqu’à aujourd’hui.

Le ministre a évoqué lors de cette conférence le projet du pont de Radès, inauguré récemment, comme exemple de réalisation réussie, puisque le projet a pu atteindre tous ses objectifs. Il a pu soulager le trafic routier et assurer une fluidité entre les deux banlieues de la capitale, sud et nord, tout en illustrant les prouesses techniques et le niveau de développement tunisien atteints.







Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *