fbpx
LOADING

Type to search

Améliorer l’accès des populations au logement abordable

Share



Dans le cadre du projet régional financé par le Fonds de transition visant à améliorer l’accès des populations au logement abordable (Régional Affordable Housing Technical Assistance Project ), une délégation de la Banque mondiale, accompagnée d’experts tunisiens en la matière, s’est rendu le mercredi 7 mai 2014 à l’Agence de Réhabilitation et de Rénovation Urbaine en tant qu’opérateur public de la réhabilitation urbaine et producteur du logement social, et ce, pour réaliser un diagnostic approfondi des politiques d’habitat en Tunisie.

Ce diagnostic permettra d’élaborer des recommandations au gouvernement en terme de politique publique, visant à pallier les faiblesses du secteur à court, moyen et long terme, et ce, afin d’élaborer une nouvelle stratégie de l’habitat à l’échelle nationale.

Cette mission n’est en fait pas la première, une mission portant sur le logement social et le financement de l’habitat a été effectuée en Tunisie du 17 au 21 mars 2014. Parmi les thèmes et problématiques passés en revue dans le cadre de cette première mission, figuraient le cadre institutionnel et réglementaire du secteur de l’habitat, les questions liées au foncier et outils de planification urbaine, la fiscalité ainsi que le financement du secteur à la fois en matière d’offre mais aussi en matière de demande de logement abordable.

Convention
Dans le cadre des liens de coopération entre l’Agence de réhabilitation et de rénovation urbaine et l’Agence nationale française de rénovation urbaine ANRU, M. Mohamed Salah Arfaoui, président-directeur général de l’ARRU, vient de signer l’avenant n°2 à la convention cadre de coopération pour la partie tunisienne, et ce, en attendant la signature du directeur général de l’ANRU pour la partie française, ce qui sera fait incessamment.
Cet avenant vise à définir les modalités pratiques et logistiques de coopération, et ce, afin d’éviter les difficultés rencontrées notamment pour la mobilisation des experts et la réalisation des missions d’échanges et de formations. Cet avenant présente également la grille des honoraires et fixe les modalités de prise en charge des séjours et séminaires de formation pour les cadres de l’ARRU et les modalités de prise en charge des missions des experts et des consultants qui seront mobilisés par l’ANRU pour des missions d’assistance à maîtrise d’ouvrages de courte durée.

ARRU : Renouvellement de la certification ISO 9001 et ISO 14001
Suite à une mission de renouvellement de son système de management de la qualité et de l’environnement effectuée par un bureau de certification spécialisé et qui a été achevée avec succès, l’ARRU vient d’obtenir les certificats de son SMQE selon les référentiels internationaux ISO 9001 version 2008 et 14001 version 2014.
Il est à rappeler que l’ARRU a mis en place son SMQ depuis l’année 2001. Elle a obtenu son premier certificat ISO 9001 version 2000 en octobre 2003. Ce certificat a été renouvelé pour la première fois en 2007 et la deuxième fois en 2010. En parallèle, elle a entrepris une démarche environnementale qui a été couronné par l’obtention du certificat ISO 14001 version 2004 en juillet 2010.
Soucieuse de fournir toutes les conditions de succès et de réussite pour son personnel, l’ARRU a entrepris des démarches pour mettre en place un système de management de la santé et de la sécurité au travail selon la norme internationale OHSAS 18001.

Source : La Presse







Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *