fbpx
LOADING

Type to search

COLLOQUE, MECENAT CULTURELPatrimoine, entreprises et créativité : le 28 et 29 octobre 2010 Palais Ennajama Ezzahra – Sidi Bou Saïd

Share



Qu’il prenne la forme d’une donation individuelle, comme c’est le cas pour le département des arts de l’Islam du Louvre (donation en numéraires du prince Alwaleed Bin Talal Bin Abdulaziz Al Saud), ou celle d’un mécénat de compétences (Philips ou Vinci pour le château de Versailles), d’une souscription, d’un legs ou d’un don à une association, le mécénat culturel, à la différence du sponsoring (ou parrainage) ne comporte pas de contrepartie.

Cela dit, et c’est particulièrement vrai pour le mécénat de compétences, le relais par les médias d’une belle action de mécénat est une forme de communication particulièrement sophistiquée qui ne peut que séduire les entreprises. Encore faut-il que le cadre législatif, légal, fiscal, leur offre le moyen de participer à la restauration et/ou valorisation du patrimoine, à l’acquisition d’une pièce de musée exceptionnelle ou encore à des formations ultra-spécialisées de compétences déjà en place.

Cette manifestation d’envergure, organisée par la toute jeune association Tourath et l’ACFT en partenariat avec les ministères tunisiens et français de la Culture, les organisations patronales tunisienne et française (UTICA/MEDEF) est une grande première en Tunisie.







Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *