fbpx
LOADING

Type to search

Construire l’équité territoriale de la Tunisie

Share



” Les grandes révolutions naissent des petites misères, comme les grands fleuves des petits ruisseaux.” Si l’on croit Victor Hugo, ce n’est donc certainement pas un hasard si la nôtre a jailli de Sidi Bouzid …
En effet, pendant que les tunisois et autres habitants de grandes villes, bénéficient de tout le confort nécessaire pour vivre décemment, les habitants de ce village, comme tant d’autres en Tunisie, survivent quant à eux, depuis des décennies, dans des conditions de vie totalement déplorables, bafouant au quotidien leur dignité humaine.



 Indignés au plus haut point par tant d’injustes répartitions des richesses sur le territoire tunisien, ces populations sont les vrais héros de notre révolution. Nos martyrs sont bels et biens morts pour une affaire de DIGNITE et non d’identité religieuse et encore moins de laïcité. N’en déplaise à certains médias qui usent et abusent de leur “softpower” pour faire diversion à l’opinion publique, nous ne sommes pas prêts d’oublier nos vrais problèmes nationaux, à savoir le droit à un habitat décent, l’accès au travail, aux soins, à l’éducation, à la culture, etc.
Ces droits essentiels à la vie décente de tout Homme, sont encore loin d’être équitablement distribués sur l’ensemble des régions tunisiennes.


Aussi, est-il urgent d’attirer l’attention du gouvernement tunisien sur les différentes poches de pauvreté et  les importantes disparités régionales de notre pays.


C’est dans ce cadre que s’est déroulé un colloque international à la Cité des Sciences de Tunis, du 17 au 19 novembre, ayant pour titre :” construire l’équité territoriale de la Tunisie.” Organisé par les universités ENAU et ISTEUB ainsi que par des organisations internationales telles que l’UNESCO, l’institut français et le CRDI, les chercheurs de toute discipline confondue, ont ciblé les réflexions de ce colloque autour de 4 objectifs:

 



  • Replacer l’arrière-pays dans un projet de territoire national


  • Elaborer une politique environnementale partagée par les habitants


  • Repenser la ville dans son territoire pour une meilleure équité économique et environnementale


  • Accompagner l’éveil de l’espace public tunisien
    Nous espérons voir le nombre de ces initiatives augmenter de manière significative afin d’influencer les prérogatives du nouveau gouvernement concernant le développement régional. Que l’Etat puisse vite passer à l’acte, car la misère elle, n’attend pas …


Auteur : Zeineb Enneifer



Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *