fbpx
LOADING

Type to search

Design, Savoir & faire?

Share



L’Ecole Supérieure des Sciences et Technologies du Design de Tunis (ESSTED) a accueillie du 14 au 16 novembre 2011, et pour la première fois en dehors de la France, la septième édition des Ateliers de la Recherche en Design (ARD) sous le Thème : « Design, Savoir & faire? ».

Ces ateliers, fondés en 2006 à l’Université de Nîmes, visaient à ouvrir le débat dans le monde francophone du design, peu présent dans le milieu international, mais où de nombreuses initiatives apparaissent qui ont besoin d’une plate-forme commune pour se rencontrer et se faire entendre. Il s’agissait alors de former et de fédérer une communauté de chercheurs francophones capables de se joindre à la communauté internationale de la recherche en design, mais aussi de susciter des rencontres, des partenariats, une émulation capable d’amener ces recherches, vers ceux qui pratiquent le projet au quotidien.


 


 

Dans la logique des précédents ARD, l’édition tunisienne avait pour objectif de contribuer au décloisonnement des univers du design en tentant de mieux les articuler. Ce colloque a été organisé en quatre panels de quatre conférences et débats, des ateliers thématiques, une poster session et des séminaires de recherche transversaux et disciplinaires. L’objectif de cette septième rencontre concerne les relations qu’entretiennent réflexion et pratique dans la triade recherche/enseignement/monde professionnel elle-même inscrite dans le réseau que tissent l’Environnement, la Société et le Marché. Les mondes professionnels du design, la recherche et l’enseignement, sont en permanence confrontés à ces enjeux que l’on peut problématiser en confrontant les mondes du Savoir et du Faire qui renvoient autant à la réflexion sur les savoirs et les pratiques qu’aux savoir-faire et à la praxis. Bien que souvent traitées, ces relations restent problématiques et méritent d’être à nouveau repensées tant elles sont au cœur des préoccupations de tous les acteurs de ce domaine.


 


Cinq chercheurs tunisiens de l’ESSTED et quatorze professeurs issus des universités françaises et canadiennes ont animés ce colloque qui a permis de mettre en valeur les aspects matériels et immatériels du savoir-faire en Design et en particulier de réfléchir sur la notion de Design social qui présente une avenue pertinente et prometteuse pour réfléchir sur une approche différente et originale susceptible de mieux « designer » la Tunisie de l’après révolution. Ce colloque a été l’occasion pour les doctorants français et tunisiens de se côtoyer et de présenter leurs avancements en thèse sous forme de posters que les professeurs tunisiens et étrangers ont pu discuter et débattre avec eux.


Cet événement,  qui a permis à plus d’une centaine d’étudiants, de professeurs et de professionnels d’assister au colloque de l’ARD, a permis d’inscrire la Tunisie comme un partenaire important et sérieux dans la communauté des chercheurs francophone en Design.

 

 


 

Anis Semlali, Ph.D
Maitre-assistant à l’ESSTED
http://www.ardtunis.com







Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *