fbpx
LOADING

Type to search

Energies renouvelables : la STEG annonce ses tarifs d’achat des excédents de l’électricité autoproduite

Share



Suite à la promulgation de la nouvelle loi sur la maîtrise de l’énergie du 9 février dernier, la STEG a annoncé au cours de la semaine du 20 avril les tarifs auxquelles elle s’engage à acheter l’excédent d’électricité auprès des producteurs utilisant les énergies renouvelables ou la cogénération.

La nouvelle loi sur la maîtrise de l’énergie datant du 09 février 2009 autorise désormais les établissements et groupes d’établissements souhaitant autoproduire l’électricité à partir des énergies renouvelables et de la cogénération, d’accéder au réseau national d’électricité pour le transport de l’électricité produite. Elle autorise aussi la vente des excédents (exclusivement à la STEG) et ce dans le cadre d’un contrat type.

Elle permet aussi à tout producteur d’électricité à partir d’énergies renouvelables pour sa propre consommation (dont les installations sont connectées au réseau électrique national en basse tension), de vendre ses excédents (à la STEG exclusivement).
(Pour plus d’information sur la loi et le décret, lire l’article «De nouvelles aides et dispositions législatives en matière de maîtrise de l’énergie»)

Les tarifs annoncés par la STEG sont les suivants :

– Achat de l’électricité issue de la cogénération: environ 72 millimes par Kwh

– Achat de l’électricité issue des énergies renouvelables : environ 92 millimes par Kwh (production haute et moyenne tension). Pour la basse tension, le prix d’achat sera égal au tarif en vigueur.

Quant au transport de l’électricité, les autoproducteurs bénéficient d’un forfait promotionnel équivalant à 5 millimes par Kwh.

La Steg devrait également très prochainement proposer deux nouveaux documents relatifs à l’injection du surplus de production sur le réseau STEG : un document précisant les règles techniques de raccordement au réseau et un contrat-type de rachat des excédents en conformité avec la réglementation en vigueur.







Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *