fbpx
LOADING

Type to search

Energies renouvelablesLe soleil pour produire de l’eau

Share



Un nouveau projet dans le secteur des énergies renouvelables dans le Sud tunisien est en phase de construction. Dans un communiqué daté du 19 février 2013, le groupe Conergy a en effet informé qu’il a démarré l’installation de la première unité de production d’énergie solaire pour faire fonctionner l’usine de dessalement d’eau à Ben Guerdane.
Commandée par l’entreprise japonaise Takaoka Engineering Co. Ltd, l’installation solaire, en cours de construction, se trouve à Ben Guerdane, dans le gouvernorat de Médenine.

4.000 m² de panneaux solaires, offerts par le Japon, seront installés par Conergy, groupe allemand, leader européen en solutions solaires. D’une capacité de 210 kilowatts, l’usine de production d’électricité fournira 70% de l’énergie nécessaire au dessalement des eaux souterraines. La Sonede utilisera ainsi toute cette énergie pour la production d’eau potable, qui pourra être distribuée à la population locale, la capacité de production étant de 1,8 million de litres d’eau par jour.

Actuellement, des ingénieurs français et italiens ont rejoint l’équipe de Conergy pour la renforcer.

Les énergies renouvelables en expansion en Tunisie


«Le solaire n’a pas joué un rôle jusqu’à présent, mais le gouvernement tunisien prévoit de développer les énergies renouvelables et est en train de faire les investissements nécessaires. Les experts estiment un potentiel production de 200 mégawatts d’ici 2020», a déclaré Alexander Gorski, responsable à Conergy.


En réalité, bien que le recours aux énergies renouvelables n’ait pas été une priorité en Tunisie, les initiatives pour les développer remontent aux années 1980. Dès 1983, la Steg a mis en place par exemple la première centrale photovoltaïque à Hammam Biadh (30 KWC), et la première station éolienne a été installée à Sidi Daoud en 2000.


Cependant, le contexte global de raréfaction des énergies fossiles a favorisé l’expansion du marché des énergies renouvelables. En outre, la reconnaissance du potentiel non négligeable de la Tunisie en tant que producteur d’énergies propres, couplée à un certain nombre de grandes initiatives solaires internationales dans le pays, a affirmé l’engagement de la Tunisie à investir de plus en plus dans ce secteur, notamment l’éolien et le solaire.


Selon le site d’Ernst & Young, qui classe la Tunisie à la 34ème place sur la listes des pays les plus attrayants en matière d’investissement dans le renouvelable, l’électricité produite à partir de sources renouvelables représente environ 1%, mais le gouvernement a pour objectif de porter ce chiffre à 11% en 2016 et à 25% en 2030.

 








 








 















Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *