fbpx
LOADING

Type to search

Equipe lauréate du Challenge de l’APERAU

Share



C’est une équipe d’étudiants en urbanisme et paysage de l’Académie Libanaise des Beaux-Artsde (ALBA ) qui a décroché le Challenge 2010 organisé à Tabarka en novembre dernier. le projet Vertebration proposé par les étudiants : Bacha, Karim – Nassar, Jane – Raad, Aline, a été primé pour sa bonne connaissance du site avec une reconnaissance des potentialités de la ville de Tabarka à savoir la forte relation à la mer la richesse historique et paysagère.

Les candidats étaient sensibles aux caractéristiques morphologiques du site en relevant les différents escaliers qui présentent l’avantage d’être promontoires proposant une vue imprenable sur les différents éléments identitaires et caractéristiques de Tabarka.


La référence au tableau de kandensky « point et ligne sur plan » leur a permis de retracer l’espace de la ville à travers une série de points (fort génois, les aiguilles, le port…) en résonnance l’une par rapport a l’autre, dont les champs magnétiques créent un circuit de promenades en boucle, qui conduit le visiteur à travers les différents tissus et quartiers.

 


 Point et Ligne sur Plan  W. Kandinsky

 

Le jury a apprécié la stratégie de développement durable proposée pour la ville:

 



  1. La redéfinition et le réaménagement d’espaces piétons existants mais également l’introduction de nouveaux périmètres de  promenade, profitant de toute la surface d’intervention de l’ancien tissu. 


  2. Le dégagement des percées principales de l’ancienne ville
    Une chasse aux obstacles visuels obstruant l’horizon au sein de la trame principale de l’ancien tissu urbain. 


  3. L’élaboration d’un trait d’union
    L’acheminement d’un tram à Tabarka, lien physique scellant les différents éléments éclatés du patrimoine et du paysage.


  4. La création d’un espace multifonction
    La transformation d’un espace de rencontre informel en un lieu polyvalent apte à accueillir diverses manifestations temporaires.

Ainsi cette stratégie se traduit par plusieurs actions d’aménagement :



  • Une Mise en Lumière : La lumière participe à la fabrication de la ville.


  • L’aménagement de promenades équipées de l’infrastructure appropriée permet d’obtenir un série d’espaces publics plus riches en rencontres, expériences et émotions.


  • L’introduction d’une piste cyclable le long de l’ancienne gare.


  • La Chasse aux Obstacles par la mise en valeur de percées visuelles.


  • La réhabilitation du chemin de fer redonne à la ville une fonction économique lucrative très importante, qui s’inscrit dans le cadre du service public commun et dans la vision écologique durable qu’elle cherche.

Cette jonction entre les 2 districts de la ville (zone touristique et ancienne ville) assurent de nouvelles opportunités de travail et allège le problème de congestion notamment celui causée par le flux des touristes pendant l’été.



  • L’aménagement de la parcelle qui entoure la station du trame en :



    • plateforme multifonctionnel, apte à recevoir différents événements le long de l’année (marché méditerranéen, Fête de la musique, etc.…)


    •  espace ludique et pistes cyclables
      Ainsi la dimension sensorielle et expérientielle des aménagements urbains prime sur leur simple utilité ou ergonomie.


 







Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *