fbpx
LOADING

Type to search

Journée d’études : L’Architecture hospitalière – L’hôpital de demain, quels enjeux ?

Share



Le Ministère de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du territoire – Direction des Bâtiments Civils – en partenariat avec Le Ministère de la Santé Publique et la revue Archibat, organisent le jeudi 28 Mai 2015 à l’Hôtel El Mouradi Gammarth, une journée d’étude autour du thème : L’Architecture hospitalière – L’hôpital de demain, quels enjeux ?

Ce séminaire a pour objectif :

  • D’informer  les acteurs du bâtiment sur les évolutions des démarches conceptuelles des hôpitaux.
  • De dresser un bilan des expériences en cours, le rôle des acteurs, les nouvelles pratiques.
  • De sensibiliser à la programmation d’espaces hospitaliers de qualité et sur les concepts clés de l’hôpital du futur

Lorsqu’on parle d’hôpitaux, on entend souvent aussi les mots surchargés, attente, manque de convivialité et d’organisation, budgets serrés et bien d’autres critiques, même si les hôpitaux disposent généralement de soins performants. En visitant les hôpitaux, on ressent souvent une sensation d’oppression, de perte de repères au sein de ces structures immenses. La plupart de nos hôpitaux ont été construit depuis près d’un siècle, leurs organisations n’est pas claire et la circulation y est difficile. Ce mode de construction qui a répondu à des besoins précis à une époque donnée, n’est-il pas devenu obsolète ? Il est également important de prendre en compte l’aspect qu’est l’appartenance des hôpitaux au secteur public. Comme dans beaucoup de services publics, les budgets sont souvent calculés de manière très serrée, même si en Tunisie l’Etat octroie une grande partie de son budget global au domaine de la santé, néanmoins, force est de constater que les hôpitaux rencontrent des difficultés à remplir parfaitement toutes leurs fonctions.

L’infrastructure hospitalière en Tunisie se caractérise par l’émergence d’opérations ponctuelles, réalisées  parfois pour contenter de manière impulsive selon les désirs d’une population ou de responsables politiques et ne répondent pas à une vision stratégique à l’échelle du territoire national et ce notamment, par manque d’outils adéquats de programmation accompagnant les profondes mutations que connait l’hôpital.

La démarche conceptuelle d’un établissement de santé doit obligatoirement prendre en compte trois types de facteur :

Les facteurs médicaux (modification de la prise en charge médicale, des organisations médicales et paramédicales, du processus de prise en charge du patient, traitement personnalisé améliorant la santé et la qualité de vie du patient, intégration de nouvelles techniques) ;

Les facteurs sociétaux (modification des modèles économiques, évaluation et adaptation de modèles économiques, mutualisation de moyens techniques, humains, complémentarité de différentes structures aussi bien publiques que privées) ;

Les facteurs techniques (des plateaux techniques adaptés en fonction des spécificités des établissements, des plateaux techniques spécifiques et spécialisés pour les centres recours ciblés. La conception hospitalière doit non seulement prêter attention à l’évolution sociétale mais aussi à l’évolution de son plateau technique qui est le centre de gravité de la structure de soins. Le plateau doit être conçu pour permettre le travail d’équipes multidisciplinaires et optimiser les flux autour des grandes pathologies. Le défi n’est pas simple mais il peut être relevé en associant et coordonnant des équipes pluridisciplinaires composées d’experts techniques (architectes, ingénieurs travaux, biomédicaux, informatiques) et médicaux ainsi que de consultants (experts spécialisés).

La construction des hôpitaux est un domaine exigeant qui varie extrêmement vite, que ce soit suite au progrès de la médecine, à l’augmentation du nombre de malades, aux avancées technologiques ou encore suite à de nouvelles tendances politiques. Comment faire en sorte que ces énormes structures compliquées que sont les hôpitaux puissent évoluer avec leur temps ? Ou encore que sera l’hôpital de demain ?

Répondre à cette question est un exercice difficile. Les hôpitaux ne constituent pas une famille homogène. Développer un point de vue à valeur générale sur des établissements différents par leur histoire, par leur taille et leur environnement est peu aisé. Le monde de l’hôpital est le monde de la complexité, qui met en relation trois formes de constructions fortement imbriquées : l’architecture des technologies, l’architecture du système d’information et de communication et celle, plus complexe, des relations humaines. Il est difficile de faire une projection dans le futur de cet ensemble dont les composantes évoluent à des rythmes différents.

Est-il possible de concilier le temps très court des progrès médicaux et le temps long d’évolution des mentalités, des comportements, voire un temps très long d’évolution des organisations ?
Alors que notre pays s’active à la généralisation de la couverture en équipements hospitaliers sur la totalité du territoire et nombreux sont les projets futurs d’hôpitaux, comment sont  réalisés nos hôpitaux, répondent-ils aux besoins de leurs utilisateurs, quelle réglementation régie la construction des hôpitaux ?
Les réglementations et normes tunisiennes en matière de conception d’espaces hospitaliers, sont elles en harmonie avec les normes internationales ?
Quelle programmation adaptée à notre contexte ?
Peut-on concilier entre fonctionnalité, convivialité, esthétique et les facteurs d’économie de moyens ?
Quelle adéquation entre les besoins quotidiens du personnel et la qualité du service hospitalier ?
Comment moderniser  le  parc hospitalier existant ? 
Quelle vision stratégique de la carte sanitaire en Tunisie ?
Quel espace hospitalier de demain ?

 
Des éléments de diagnostic, des échanges d’expérience et des éclairages seront proposés lors du séminaire.

Cliquez ici pour télécharger le programme et le bon de participation. 

N.B : Veuillez confirmer votre participation avant le 15 mai 2015.







Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *