fbpx
LOADING

Type to search

Journée Mondiale de l’Habitat – Congrès des ministres de l’Environnement

Share



Alors que la Tunisie célèbre le 4 octobre 2010 les journées arabe et mondiale de l’habitat, placées respectivement sur les thèmes du “logement respectueux de l’environnement, un droit pour tous” et “une ville meilleure pour une meilleure vie, le 4ème congrès des ministres de l’environnement réunira les 5 et 6 octobre 2010, des ministres de l’environnement des pays islamiques et des représentants de plus de 30 associations internationales.

 Après Djeddah en 2002 où on avait tracé les grandes lignes de ces rencontres avec “la déclaration des pays islamiques sur le développement durable” et en 2006, “les engagements de Djeddah pour le développement durable”, le précédent congrès qui s’était tenu à Rabat en 2008 avait établi “le cadre général du développement durable dans le monde islamique”. Ce 4ème congrès présentera le rapport d’évaluation des travaux des 3 sessions précédentes et examinera différents projets de programme dont celui d’action environnementale dans les pays islamiques.

 

La Tunisie célèbre les journées arabe et mondiale de l’habitat
La Tunisie célèbre lundi, 4 Octobre 2010, les journées arabe et mondiale de l’habitat, placées respectivement sous les thèmes « le logement convenable à l’environnement, un droit pour tous » et « une ville meilleure, une vie meilleure ».
Le thème choisi pour la célébration de la journée mondiale correspond au slogan de l’exposition universelle de Shangai 2010( Mai-Octobre 2010), visant notamment à édifier les villes de demain et à améliorer la qualité de vie des habitants des pays en développement.

La Tunisie a publié une déclaration à cette occasion, dans laquelle elle met l’accent sur l’adéquation entre les thèmes choisis pour la célébration de ces journées et la politique adoptée par le chef de l’état dans ce domaine, laquelle vise à consacrer un développement global et durable.
Cette politique a pour objectif de permettre à tout tunisien d’acquérir un logement digne dans un environnement sain et sûr, doté de services de qualité ainsi que de toutes les commodités et des équipements collectifs.
Les résultats de cette politique sont perceptibles, notamment, à travers les résultats de l’enquête nationale à mi-parcours sur la population et l’habitat de 2009.


Ces résultats montrent une augmentation du nombre des logements à 2 887 000 en 2009 contre 2 500 000 logements en 2004, soit une hausse de 2,91% par an, dépassant ainsi le taux d’accroissement du nombre des familles tunisiennes, estimé à 2,51%.
Il ressort de cette même enquête que le taux des logements rudimentaires a été réduit à 0,3% en 2009 contre 0,8% en 2004.
Les résultats de l’enquête révèlent, en outre, que le nombre des logements n’ayant qu’une seule pièce a baissé, pour s’établir à 3,6% du total des logements en 2009 alors qu’il était de l’ordre de 6,9% en 2004 et 14% en 1994.
Le nombre des logements disposant de trois pièces a augmenté au cours de cette période pour représenter 46% du total des logements en 2009.


Consciente de cet enjeu de taille, la Tunisie ambitionne au cours de la prochaine période d’édifier la ville du futur, et ce, conformément aux objectifs fixés par le programme présidentiel « Ensemble, relevons les défis ».
Parmi les chantiers à mettre en route dans ce domaine, la consolidation de l’infrastructure de base et des équipements collectifs, l’actualisation des plans directeurs d’aménagement des villes, la généralisation de « l’Agenda 21 » à toutes les villes tunisiennes, l’extension du réseau d’assainissement pour qu’il couvre l’ensemble des circonscriptions municipales, outre, la promotion des quartiers populaires les plus peuplés, l’intensification des espaces verts et la multiplication des aires de loisirs.
Le prochain quinquennat sera marqué également par la construction de 300 000 logements, l’accroissement du taux des familles tunisiennes propriétaires de leur logement de 80% actuellement à 90% en 2014 et la mise en en place de mécanismes devant aider les familles à revenu limité à améliorer leurs conditions de vie.


Il est prévu également de construire 70 000 bâtiments obéissant aux critères d’efficacité énergétique à l’horizon 2014, de quintupler la part des énergies renouvelables dans la consommation totale d’énergie à la même échéance, de mettre en place 350 000 mètres carrés de capteurs solaires et de bâtir 5000 maisons solaires.
La Tunisie a entamé la concrétisation de ces objectifs en prospectant les perspectives de développement de l’infrastructure de base et des équipements collectifs à l’horizon 2050 et en mettant en place une carte nationale de l’infrastructure de base.
La Tunisie a d’ores et déjà mis en œuvre une stratégie nationale visant l’aménagement et le développement des petites et moyennes villes, laquelle concernera 200 villes d’ici 2050.


Il s’agit également de créer des ceintures vertes autour des grandes villes, tout en tenant compte des besoins d’extension urbaine à l’horizon 2050.
La réalisation de ces objectifs ne manquera pas de concrétiser les orientations de la Tunisie en matière de développement durable et d’édification de la « ville du futur » pour les nouvelles générations avec un aménagement moderne et un urbanisme évolué.

Source TAP







Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *