fbpx
LOADING

Type to search

Kairouan : Association kairouanaise pour la culture et la citoyennetéUn programme pluridisciplinaire

Share



L’Association kairouanaise pour la culture et la citoyenneté, créée en 2011, s’est fixé pour objectifs de défendre les valeurs de la démocratie et du développement équitable, en collaboration avec les personnes, les associations et les partis politiques en harmonie avec les valeurs humanistes de la révolution.
A cet effet, tous ses membres font du développement régional leur cheval de bataille, en participant aux efforts de la société civile et des collectivités locales, en diffusant la culture d’une citoyenneté responsable et participative, et en encourageant les jeunes à prendre part à la vie associative et politique.


Projet «Entreprise féminine durable»

Et parmi ses futurs projets programmés pour les mois à venir figure une formation de 200 jeunes femmes et filles afin qu’elles puissent s’installer à leur propre compte, soit à domicile, soit en ligne. Chaque cycle de formation dure de 3 à 6 mois. Ce projet, intitulé «Entreprise féminine durable», démarrera dans les semaines à venir et sera réalisé avec la collaboration de l’Isam et permettra à ces femmes de mieux connaître les techniques de leadership et de communication.

 

«Kairouan, plaisir et développement»

D’autre part, une autre initiative supervisée par le jeune Mohamed Rammah, chargé de la communication au sein de l’association et intitulée «Kairouan, plaisir et développement» sera réalisée en partenariat avec l’American Islamic Congress (AIC). Elle consiste à élargir l’actuel circuit touristique de Kairouan qui est restreint pour mieux faire connaître d’autres zones inexplorées et riches en sites archéologiques et naturels, à l’instar de Ksar Ellamsa avec ses ruines romaines et byzantines (Aïn Jloula), Djebel Traza (El Ala), Djebel Oueslat et Aïn Boussaâdia, située entre Siliana et Oueslatia.
Ainsi, on compte organiser des séjours à l’intention des visiteurs afin qu’ils découvrent la richesse du paysage kairouanais à travers un large circuit.
Une partie des bénéfices des frais de participation servira à construire des clôtures dans des écoles situées en milieu rural et à acheter des équipements aux dispensaires qui n’en sont pas équipés.
D’ores et déjà, une vaste campagne publicitaire à travers la Toile a commencé pour promouvoir cet important projet.

 








 






 


 



















Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *