fbpx
LOADING

Type to search

Le nouvel Institut Français de Tunisie

Share



En donnant suite au projet de réhabilitation des locaux de l’ancien petit lycée Carnot, l’Ambassade de France a donné un coup d’envoi décisif au projet de regroupement des services culturels et de coopération dans le nouvel Institut Français de Tunisie. La rénovation de ce bâtiment patrimonial du centre-ville permettra de rassembler en un même lieu de nombreuses activités culturelles contribuant à la richesse du dialogue franco-tunisien.

 

Le nouvel édifice accueillera un centre de langues rénové, une médiathèque modernisée, élargie à de nombreux supports numériques, un auditorium où alterneront projections, lectures, rencontres et spectacles. Des espaces d’accueil et de convivialité s’organiseront autour d’un patio et d’un café. Les services administratifs et de coopération – scientifique, technique et universitaire, scolaire et linguistique – de l’IFT seront regroupés dans cet ensemble, de même que Campus France.

L’équipe de maîtrise d’œuvre franco-tunisienne, Richter+Partner, Karim Jeddi-Gonzales, lauréate du concours d’architecture, a satisfait les attentes des maîtres d’ouvrage grâce à une bonne compréhension des enjeux, non seulement en proposant un projet tout à fait fonctionnel, intégrant toutes les contraintes, mais surtout en offrant une grande qualité architecturale : celle-ci, tout en présentant une image moderne, est profondément respectueuse de l’histoire du bâtiment et de l’identité spécifique du lieu.

 


La répartition spatiale des secteurs ouverts au public et secteurs réservés, suit la logique du fonctionnement. Les circulations horizontales sont directes, les escaliers et ascenseurs répartis pour garantir des chemins courts et une sécurisation efficace de tous les locaux. Tous les niveaux seront accessibles pour les personnes à mobilité réduite.

 


 

Le café est placé dans le bâtiment transversal entre les deux cours intérieures. Avec sa terrasse sur cour, il sert de point d’attrait.
En référence à la culture locale et comme lieu d’échange et de détente complémentaire, une terrasse aménagée en toiture est prévue.
Par le choix d’aménagement et de répartition des différents départements, services et lieux de vie, la grande cour intérieure devient le centre de gravité de l’Institut. Elle dessert tous les espaces et propose à la fois un lieu serein et tranquille de détente, de rencontres et d’échanges. Un traitement sobre des espaces végétaux et minéraux comme des façades périphériques souligne cette ambiance.
Par souci du respect de l’histoire du bâtiment existant, celui-ci est conservé et l’esprit de ce lieu est intact. Façades, portes et fenêtres sont soigneusement restaurées.



En effet, il s’agit d’adapter le bâtiment aux nouvelles fonctions par l’ajout d’éléments contemporains. Des façades rappelant les moucharabiehs viennent couvrir les façades peu avenantes du bâtiment longeant l’avenue de Paris comme une seconde peau.
Un auvent en verre trempé remplace l’élément en place dans le patio principal. L’entrée principale est marquée par un nouvel aménagement de l’accès extérieur qui servira à la fois d’un premier espace d’accueil et de lieu d’affichage et d’information. L’intervention architecturale se résume en un apport léger avec le souci de ne pas altérer la lecture de l’existant.

 

 






Opération : Regroupement des services culturels français au petit Carnot à Tunis
Maître d’ouvrage : Ministère des Affaires Etrangères et Européennes, Ambassade de France en Tunisie
Conducteur d’opération : Antenne immobilière du Service des Immeubles et de la Logistique
Programmiste : Bureau d’études ABCD
Maîtrise d’œuvre : Richter + partner, Karim JEDDI-GONZALES, B2B Ingénierie, ARGETEC
Bureau de contrôle : ACT Internationale APAVE
Surfaces : 4.435 m² HON ; 3.192 m² utiles
Avancement : études en cours (stade de l’APS)


Texte : Zeineb Enneifer

 










 

 

 


 


 







Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *