fbpx

Le Patrimoine Soufi : Quel avenir ?



Le comité ICOMOS Tunisie et l’Association Sauvegarde de la Medina de Tunis ont organisé le 16 mai 2013 une rencontre-débat sur les lieux de mémoire spirituelle en Tunisie.
Les différents panels de la rencontre-débat marquée par la participation des architectes, d’universitaires et de chercheurs dans le domaine du patrimoine ont porté notamment sur le legs spirituel et l’héritage patrimonial en Tunisie à travers l’étude des zaouïas, sanctuaires et mausolées et la manière de les sauvegarder.


Cette rencontre propose une réflexion-débat autour de quelques lieux-jalons et de pratiques ancestrales en rapport avec ces espaces : les chants liturgiques : Hizb Allatif, Hamzia…la guérison etc…
A l’occasion les participants ont pu voir une exposition préparée sur le thème de la journée : Le Patrimoine Soufi : Quel avenir ?
Un atelier consacré au débat et aux discussions a clôturé la rencontre avec des recommandations à court, moyen et long terme :



  • Faire appel aux medias (écrites et audio-visuelles)


  • Sensibiliser le grand public aux dangers qu’encourent notre patrimoine soufi aujourd’hui en Tunisie.


  • Saisir les responsables politiques, les décideurs et le gouvernement pour prendre les mesures nécessaires afin d’arrêter ce fléau visant de détruire notre identité tunisienne et changer notre mode de vie.


  • Faire l’inventaire de ces espaces qui jalonnent notre pays et proposer leur classement en tant que patrimoine national avec ses deux dimensions matérielle et immatérielle.


  • Proposer de les inscrire en tant que patrimoine immatériel sur la liste du patrimoine mondial, notamment que notre pays ne compte aucun classement du patrimoine immatériel sur cette liste.















 















Retour haut de page