fbpx
LOADING

Type to search

Les 22 projets proposés au financement lors de la conférence «Investir en Tunisie, Start-up democracy»

Share



C’est en présence de représentants de 30 pays et de nombreuses institutions internationales et financières que les 22 projets en recherche de financement ont été présenté le lundi 8 mai lors de la conférence “Investir en Tunisie, Start-up democracy”.
Le coût total de ces projets est de 5.734 millions de dinars (MD) et ils se répartissent dans divers domaines :

  • Eau potable : 3 projets (coût global de 640MD)
  • Santé : 3 projets (coût global de 480 MD)
  • Routes : 4 projets (coût global de 1.860 MD)
  • Transport : 3 projets (coût global de 550 MD)
  • Énergie : 2 projets (coût global de 1.010 MD)
  • Mines : 1 projet (coût global de 260 MD)
  • TICs (technologies de l’information et de la communication) : 1 projet (coût global de 220 MD)
  • Développement durable : 1 projet (coût global de 300 MD°

Parmi ces projets, 4 seront réalisés en partenariat public-privé (PPP) :

  • Réalisation et exploitation d’un port en eau profonde et d’une zone d’activités logistiques à Enfidha (gouvernorat de Sousse) : 3200 MD
  • Réalisation et exploitation d’une zone d’activités logistiques et économiques à Radès (gouvernorat de Ben Arous) : 277 MD
  • Aménagement et développement de Taparura (Sfax), un pôle résidentiel, touristique, de loisirs et de services : 806 MD
  • Aménagement et développement des berges de la lagune “Sebkhat de Ben Ghayadha” à Mahdia (coût non encore déterminé)

Les 18 projets publics sont :

  • Construction et équipement d’un hôpital polyvalent à Béjà : 150 MD
  • Construction et équipement d’un hôpital polyvalent à Gafsa : 160 MD
  • Construction et équipement d’un institut de carcinologie (étude des crustacés) dans le Grand Tunis (gouvernorat de La Manouba) : 170 MD
  • Aménagement et réhabilitation du réseau routier classé au niveau national : 804 MD
  • Renforcement du réseau routier classé au niveau national : 422 MD
  • Programme d’aménagement des pistes rurales au niveau national : 219 MD
  • Voieries structurantes des grandes agglomérations (Tunis et Sfax) : 415 MD
  • Renforcement et sécurisation de l’alimentation en eau potable des régions du Cap-Bon, Sahel et Sfax : 351 MD
  • Station de dessalement d’eau de mer à Zarat (gouvernorat de Gabès) : 189 MD
  • Construction d’un barrage sur l’oued Tessa (gouvernorats du Kef et de Siliana) : 100 MD
  • Réhabilitation et aménagement de la boucle centrale de transport en commun de Tunis-ville : 170 MD
  • Extension du port de Radès (Terminal Container – Quais 8 et 9), dans le gouvernorat de Ben Arous : 100 MD
  • Consolidation et modernisation de la ligne ferroviaire Tunis-Kasserine : 278 MD
  • Centrale électrique de Mornaguia (gouvernorat de La Manouba) : 660 MD
  • Renforcement du réseau électrique au niveau national : 350 MD
  • Mine de phosphate d’Oum Lakhchab (gouvernorat de Gafsa) : 260 MD
  • Plan d’environnement et de développement durable (PREDD) du gouvernorat de Médenine : 300 MD
  • Infrastructure Internet haut et très haut débit au niveau national : 200 MD

Les secteurs porteurs et les niches à saisir pour investir en Tunisie :

Télécharger
le texte intégral







Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *