fbpx
LOADING

Type to search

Les bâtiments civils et de travaux publics en quête de qualité

Share



Le ministère de l’Equipement, de l’Habitat et de l’Aménagement du Territoire a mis en place récemment, au même titre que les filières économiques et industrielles une démarche qualité pour satisfaire les utilisateurs et réduire les coûts dus à la non-qualité.

C’est lors de la journée d’étude qui s’est tenue, sous le patronage du ministre Slaheddine Malouche, en décembre dernier que le projet de démarche qualité a été présenté et débattu.

 

Cette réunion,  avait pour objectif de sensibiliser les différentes administrations concernés à la nécessité d’instaurer une démarche qualité dans les projets de bâtiments civils et des travaux publics  faisant partie des objectifs du programme présidentiel de promotion de la qualité.

 

Durant cette journée plusieurs conférenciers appartenant à différents organismes et établissements (MEHAT, INNORPI, VERITAS, STUDI, SBF, chambre syndicale des producteurs de BPE, INTERMETAL, ARRU) ont exposé des travaux et des études concernant la stratégie émise par le M.E.H.A.T au sujet de la démarche qualité dans les projets de bâtiments civils, au niveau du contrôle technique et au niveau des études, la procédure de mise en place d’un système de management de la qualité et de certification des produits et le plan d’assurance qualité dans la construction des ouvrages d’art et des autoroutes. Différentes interventions ont relaté les expériences de certaines entreprises publiques et privées certifiées en soulevant les problèmes et les obstacles liés à l’application des normes.

 

La démarche qualité dans le bâtiment relève essentiellement de 3 champs d’investigations majeurs : la conception architecturale et technique, les produits industriels, les matériaux de construction, les équipements et les entreprises et leur mode de fonctionnement. C’est une incitation à mieux gérer la réalisation des projets qui sont conformes aux normes internationales avec une garantie de la qualité des matériaux utilisés, le respect des lois, des procédures des normes en vigueur, de la sécurité, de la santé et de l’environnement sans omettre la maîtrise des coûts et le respect des délais contractuels. Un éclairage a été porté à l’aspect environnemental du projet, conformément aux normes de qualité et de sécurité. Condition, indispensable pour faire progresser la gestion qualité.

 

L’état accorde une importance capitale au renforcement de la qualité totale dans la réalisation des projets. Pour cela, il doit fournir les moyens financiers pour assurer l’implantation de cette démarche ainsi que sa continuité. Cependant une mobilisation et une coordination de tous les corps du métier intervenant dans la réalisation d’un projet dès sa première phase de programmation jusqu’à sa réception est nécessaire avec une formation aux principes de l’assurance qualité.






Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *