fbpx
LOADING

Type to search

Les spécificités architecturales du nord-est de la Tunisie

Share



La direction de l’urbanisme au ministère de l’Equipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire, a organisé une journée d’étude le 6 mai dernier, afin de sensibiliser les différents intervenants du cadre bâti à l’importance de la préservation du cachet architectural et des spécificités des villes tunisiennes.

Cette journée a été consacré à l’architecture typique du nord-est tunisien qui comprend trois zones architecturales homogènes à savoir la zone de l’architecture médinale divisée en sous zones (l’architecture des médinas, l’architecture des villages médinaux périurbains et l’architecture des villages andalous.), la zone de l’architecture vernaculaire répartie entre les architectures berbère et rurale et la zone de l’architecture occidentale divisée en deux sous zones (l’architecture des villes et celle des fermes).

 

M. Néjib Berriche, secrétaire d’Etat chargé de l’Habitat et de l’aménagement du territoire a souligné à l’ouverture des travaux de la journée d’études, que cette manifestation s’inscrit dans le cadre de l’action menée pour la mise en place d’une stratégie urbanistique nouvelle et moderne, adoptant des études prospectives et mettant en relief le style urbanistique des villes tunisiennes. Le secrétaire d’état a annoncé que le ministère va mettre en place un programme national intitulé «pour des rues respectant les spécificités architecturales authentiques», et ce, dans le cadre de la réalisation des objectifs du programme présidentiel «Ensemble, relevons les défis» et de la consécration des résultats d’études portant sur les spécificités architecturales. Ce programme comporte la création d’un projet pilote dans chaque gouvernorat du pays visant l’embellissement des façades des rues et l’aménagement d’espaces dans les rues modernes d’une ville de chaque gouvernorat, mettant en valeur les spécificités architecturales de cette ville. M. Berriche a mis l’accent sur le rôle de l’architecte dans l’ancrage des spécificités architecturales authentiques et l’amélioration de la qualité des produits, relevant que les bâtiments civils devraient être réalisés dorénavant de manière cohérente et conçus pour répondre aux besoins et aspirations des habitants. Il a fait remarquer que les caractéristiques communes et spécifiques architecturales du Nord-est du pays sont des facteurs de diversité, de richesse, tout en s’adaptant à un environnement en mutation. Le secrétaire d’Etat a souligné l’intérêt qu’il y a à optimiser l’exploitation des résultats des études élaborées dans ce domaine et à créer des projets respectant le cachet architectural de la région. M.Berriche a appelé les parties concernées par ce domaine (commissions techniques, municipales et régionales) à concevoir de nouveaux critères scientifiques de construction, et ce, conformément aux recommandations de ces mêmes études.

 

Au programme de cette manifestation des interventions sur le concept des spécificités architecturales et l’identité architecturale et culturelle, outre les spécificités en tant que critère de choix lors des concours des projets des bâtiments civils.

 

Ont pris part à cette journée, les maires des gouvernorats du Nord-est et des représentants des structures concernées par ce domaine (directions régionales de l’équipement, de l’habitat et de l’aménagement du territoire, Agence foncière, bureaux d’études, architectes…).

 






Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *