• Home
  • >
  • National
  • >
  • Matali Crasset dessine un hôtel de charme à Nafta
Matali Crasset dessine un hôtel de charme à Nafta

Matali Crasset dessine un hôtel de charme à Nafta



Motivés par le succès de l’hôtel Hi à Nice, les deux promoteurs de ce projet contemporain, où le design modulaire et ergonomique de Matali Crasset réécrit les codes de l’hôtellerie de luxe, construisent un nouvel hôtel de charme de onze chambres à Nafta : le Dar Hi.

Ali Patrick Elouarghi et Philippe Chapelet ont comme objectif de bâtir des hôtels décalés, hyper colorés, ludiques et intégrant une technologie de pointe.

Disciple de Philippe Starck et consacrée en France designer de l’année 2006, Matali Crasset a dessiné l’architecture intérieure, la décoration et tous les objets de l’hôtel Hi.


Ce même trio est donc en pleine construction d’un hôtel de charme inséré dans un tissu urbain, situé sur une falaise dominant la Corbeille de Nafta. « Ce sera un bâtiment qui respectera de l’extérieur l’endroit où il s’implante. Mais de l’intérieur, son design sera résolument contemporain. Il est possible de construire contemporain en Tunisie, y compris aux portes du désert», affirme Matali Crasset, rencontrée dernièrement au salon Maison & Objet.

 

Le projet est de petite échelle (11 chambres) décliné selon les principes de la ville arabe ceinturée et de la maison troglodyte enfouie en sous sol. Selon ses concepteurs, le Dar Hi devrait afficher un caractère écologique, utilisera des matériaux puisés sur place (le bois de palmier en l’occurrence) et devrait faire exclusivement travailler les habitants de la région, en s’interdisant toute importation de matériaux étrangers.
Ali Patrick Elouarghi, français d’origine tunisienne, confie : «Dar Hi représente pour moi un retour aux sources. D’autre part et en termes d’image il est important pour le groupe Hi d’avoir une destination «dépaysante» aussi forte que Nafta, en passe de devenir le nouvel endroit à la mode de l’Afrique du Nord».

Carte blanche a été donnée à Matali Crasset qui s’est imprégnée de l’esprit du patrimoine local et surtout du bois de palmier. En accord avec l’architecte tunisien Mohamed Nasr, chargé entre autres de la mise en application du design de Matali Grasset, la créatrice est très impliquée dans les recherches menées par les spécialistes de la région pour la transformation et l’utilisation du palmier dans divers domaines: ameublement, cosmétique, alimentation…


L’hôtel doté d’un SPA, d’un hammam traditionnel, d’une bibliothèque, d’une salle de projection et d’une salle de séminaire polyvalente devrait ouvrir ses portes en décembre 2009.

 

Visitez le site de l’hôtel Hi à Nice: www.hi-hotel.net

 


Nozha Gritli



No Comments

Leave a Reply