fbpx
LOADING

Type to search

Paysages et architecture écologique – Construire local pour allier écologie et économie

Share



Pour sa 8ème édition, le workshop «Paysages et architecture écologique» convie étudiants et enseignants-chercheurs français et tunisiens à investir l’espace urbain de Hammam Chatt (Ben Arous) pour réfléchir et échanger sur le thème de la maison-paysage, de l’espace public et de l’architecture écologique. Ce workshop est une collaboration de plusieurs institutions tunisiennes et françaises : l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-La Villette (France),

la Cité de l’Architecture et du Patrimoine (France), l’Institut Français de Coopération de Tunis, l’Ecole Nationale d’Architecture et d’Urbanisme, l’Institut Supérieur des Beaux-Arts de Tunis, l’Agence de Réhabilitation et de Reconversion Urbaine et la Municipalité de Hammam Chatt.

 

Les thèmes de la maison-paysage, de l’espace public et de l’architecture écologique sont abordés dans le cadre urbain tunisien, caractérisé par son expansion rapide où jaillissent de nouvelles tendances architecturales, porteuses d’une nouvelle conception de l’espace urbain contemporain, un lieu vivant et complexe, empreint de nouvelles formes de mobilités et de fonctionnalités. Les ateliers de travail se proposent de redéfinir la nature du paysage urbain afin d’en délimiter les potentialités et les contraintes en termes de gestion, ainsi que penser la ville de demain. L’approche de ce workshop repose sur la cohérence et l’harmonie qui sous-tendent la viabilité de l’espace, en ce qui concerne sa structuration et son esthétique. Il permet également d’étudier la qualité du paysage urbain qui s’inscrit nécessairement dans un paysage plus vaste, et qui doit en intégrer les contraintes écologiques. De même, une ville étant un révélateur des pratiques sociales et culturelles spécifiques, les ateliers ont pour objectifs de développer leurs échanges selon une approche sensible du local, afin que le projet final soit une source professionnelle de savoir-faire régional exploitable par les collectivités et les partenaires concernés.

 

Au début du workshop, les ateliers d’étude de terrain ont établi un diagnostic visant à la fois à une reconnaissance sensible du terrain physique, à une reconnaissance architecturale et paysagère, à la lecture pertinente du relief, à établir un état des lieux du quartier – de l’enveloppe urbaine, et du couvert végétal par des relevés, des croquis, et des photos, ainsi qu’à produire des cartes thématiques en rapport avec le diagnostic sensible des lieux, afin de mettre en évidence les entités architecturales et les potentialités paysagères, localiser les seuils et les limites entre les lieux, et pour définir le périmètre d’intervention.

 

L’objectif de chacun des groupes est de présenter un projet de construction qui exprime une démarche architecturale et paysagère sensible, présageant la mise en valeur des unités de la ville dans son milieu environnant et la prise en considération des potentialités des lieux. L’argumentaire de chaque proposition fera l’objet d’un exposé oral avec la production des planches et des maquettes qui aident à la compréhension des idées-forces du projet, accompagné d’un texte écrit pour élucider la démarche conceptuelle déployée. L’ensemble des projets fera l’objet d’une publication commune sur support papier et numérique.

 

 






Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *