fbpx
LOADING

Type to search

Pillage archéologiquePlus de 130 pièces retrouvées

Share



“Plus de 130 pièces archéologiques volées ont été retrouvées”, a déclaré M. Ezzeddine Bach Chaouch, ministre de la Culture, dans une interview accordée à l’Agence Tunis-Afrique Presse (TAP).
Certaines de ces pièces, a précisé le ministre, avaient servi comme ornements de chapiteaux, colonnes et bords de piscines dans des demeures luxueuses sises à Soukra, Sidi Bou Saïd et Hammamet.


Elles y sont toujours, sous la protection des forces de l’Armée nationale et de la sécurité intérieure, en attendant leur transfert dans des conditions adéquates pour ne pas les endommager, a-t-il ajouté.


Il a dans ce contexte rappelé que la sauvegarde des sites archéologiques et la restitution de ce qui a été pillé sont parmi les priorités du gouvernement provisoire.

“Des mesures nécessaires d’urgence ont été prises dans ce sens”, a-t-il dit, afin de protéger les sites archéologiques qui ont été illégalement occupés par des personnes liées à l’ancien régime.


Le ministère de la Culture œuvre, sur ce point, en coordination étroite avec le ministère de l’Intérieur et l’Armée nationale.
Il a également invité les citoyens à informer les autorités compétentes de tout acte de confiscation et de pillage des sites archéologiques nationaux, à l’instar de ce qui s’est passé récemment au dépôt archéologique du site de Zama dans la région de Siliana, quand des voleurs ont été arrêtés grâce au concours de la population locale.


Evoquant la question de la restructuration administrative du ministère et des institutions qui en relèvent, le ministre a indiqué qu’un organe d’inspection regroupant des personnes indépendantes connues pour leur intégrité et leur compétence a été créé afin d’évaluer la situation administrative en vigueur.

Source : TAP







Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *