fbpx
LOADING

Type to search

Préserver le Patrimoine bâtiLe défi d’un nouveau cadre juridique pour gérer autrement.

Share



Un colloque international intitulé :” préserver le patrimoine bâti, le défi d’un nouveau cadre juridique pour gérer autrement”, s’est déroulé à l’Institut National du Patrimoine de Tunis, le jeudi 26 Janvier jusqu’au vendredi 27 Janvier.

Organisé par l’Association de Sauvegarde de la Medina de Kairouan, en partenariat avec l’Association Montada appartenant à “EUROMED”, le colloque fut riche en questionnements, en constats de tissus traditionnels à valeur historique délabrés, notamment à Kairouan, ainsi qu’en propositions de nouvelles manières d’encadrement et de gestion des lois, afin de préserver le patrimoine de nos médinas.

M. le Ministre de la Culture manifesta son intérêt pour le sujet de façon symbolique, en commençant lui-même la cérémonie d’ouverture par un discours montrant l’importance que l’Etat accorde à cette problématique.
La Tunisie est aujourd’hui en train de rentrer dans un nouveau système politique plus ouvert et participatif où les collectivités locales vont avoir un rôle dans la gestion des centres historiques et des médinas.
Le colloque fut une rencontre des acteurs du Patrimoine bâti en Tunisie, pour lancer un débat sur ces thèmes d’actualité et pour échanger les expériences réussies au niveau national et international.
Les experts dans le domaine du patrimoine étaient nombreux au rendez-vous, et ce, aussi bien à l’échelle nationale qu’internationale.
En effet, à titre d’exemple, nous pouvons citer M.Youssef Ben Brahim, directeur du service juridique au Ministère de la Culture, qui a présenté les limites actuelles du cadre juridique de la protection du patrimoine et quelques éventuelles perspectives de nouveaux projets de loi.
M. Ridha Fraoua, juriste et expert international, a exposé des lignes directrices pour un nouveau cadre juridique.
Quant à l’échelle internationale, fut présent par exemple, M.Xavier Casanovas, professeur de réhabilitation à l’Université de Barcelone.
Celui-ci, présenta la méthode de “RehabiMed” pour préserver le patrimoine bâti en l’illustrant par le cas de la vieille ville de Barcelone.
Ajouté à bon nombres d’interventions enrichissantes, des workshops par groupes thématiques, trois au total, furent organisés:

– Cadre légal, discipline urbanistique et construction illicite.
– Les ASM en Tunisie et leur rôle dans la gestion des Médinas.
– Valeurs du Patrimoine bâti pour les collectivités locales.







Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *