fbpx
LOADING

Type to search

Programme de remplacement des logement rudimentaires : bientôt, remise des clés aux bénéficiaires

Share



«Les clés des nouveaux logements construits dans le cadre du programme de remplacement des logements rudimentaires seront remises, dans deux semaines, aux bénéficiaires à Mahdia, Kébili et Gabès», a déclaré, mardi 30 avril, Chahida Ben Fraj Bouraoui, secrétaire d’Etat chargée de l’Habitat Mme Bouraoui, qui s’adressait aux journalistes, à la Kasbah, lors de la rencontre périodique de la cellule de communication à la Présidence du Gouvernement, a indiqué que les travaux de construction, dans le cadre de ce programme, avancent bon train, dans 8 gouvernorats du pays: Ben Arous, Nabeul, Zaghouan, Sousse, Sidi Bouzid, Tataouine, Gafsa et Tozeur.


Dans d’autres gouvernorats, tels que Béja, Siliana, Monastir, Médenine et La Manouba, les projets sont encore au stade de conclusion des marchés. Pour les régions de Tunis, Ariana, Jendouba, Bizerte, Sfax et Kairouan, le programme est au stade de sélection des appels d’offres alors que dans les gouvernorats du Kef et de Kasserine, les autorités régionales sont à l’étape d’approbation des listes des bénéficiaires. «Au total, nous avons recensé environ 10 mille logements rudimentaires nécessitant une intervention dans tout le pays», a avancé Mme Bouraoui, précisant que le comité de pilotage du programme a approuvé, jusque-là, des listes des bénéficiaires dans 22 gouvernorats.

 

Il s’agit de 6300 familles bénéficiaires, dont 4607 vont voir leurs logements éradiqués et remplacés, sur le même terrain, par de nouveaux habitats. En ce qui concerne le programme de construction de logements sociaux, la secrétaire d’Etat estime que celui-ci cible la construction, moyennant un budget de 1 milliard de dinars, de 20 mille logements au profit des familles à revenus limités. Elle a indiqué que le ministère de l’Equipement et de l’Environnement a reçu 121 000 demandes pour bénéficier de ce programme.


Des commissions régionales seront créées afin de vérifier l’authenticité des informations contenues dans les dossiers déposés dans ce cadre, a-t-elle dit.

 








 








 




 





 






Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *