fbpx
LOADING

Type to search

Rencontre de l’association tunisienne des urbanistes « ville et développement social »

Share



La rencontre organisée par l’ATU le 2 février 2012, avait pour thème le développement social. L’exposé introductif de Yassine Turki a rappelé que la période de transition que connaît le pays implique que l’on doit examiner toutes les approches du développement et de la gestion territoriales, notamment celles dont l’application était auparavant limitée à cause de l’environnement politique défavorable.

. La rencontre sur le développement social local s’inscrit ainsi dans le cadre d’une série de séminaires organisés par l’ATU sur ces notions, et notamment la gouvernance urbaine, les approches participatives en urbanisme, l’équité territoriale… L’exposé introductif a insisté sur certaines caractéristiques du développement social local, et notamment l’importance de l’intégration des acteurs locaux autour d’une stratégie d’ensemble à l’échelle locale visant l’amélioration des conditions sociales et culturelles.

L’intervention de M. Hafedh Zaafrane, économiste urbain, a constitué une lecture historique de l’évolution des différents indicateurs socio-économique en soulignant comment les fruits de la croissance des dernières décennies n’ont pas bénéficié à toutes les catégories sociales et à toutes les régions du pays.

Mme Henda Gafsi, présidente de l’ATU, est revenu dans son intervention sur l’état actuel des quartiers de recasement des anciens résidents des oukalas de Tunis. Ce témoignage saisissant a rappelé les conditions médiocres de vie de ces populations qui, même en disposant de logements plus décents, sont parfois dépourvus de moyens de subsidence, ce qui poussa 30 à 50 % d’entre eux à changer de lieu de résidence.

L’expérience de concertation avec les populations de Jbel Lahmar pour l’aménagement d’un terrain limitrophe appartenant au Parc du Belvédère présentée par Mme Emna Charfi de l’Association des Amis du Belvédère fut une agréable surprise pour l’assistance qui a pu voir les prémisses d’une opération d’aménagement concerté, intégrant la prise en compte des besoins exprimés par la population. La suite de la rencontre a été consacrée à deux sujets en rapport avec la thématique de la journée, à travers l’exposé de Souhir Bouzid sur les effets socio-spatiaux du système de transport, et notamment l’exclusion des femmes et des jeunes habitant les espaces périurbains et celui de Mounir Majdoub qui a dressé un tableau sur le rôle des associations en matière de développement social urbain.







Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *