fbpx
LOADING

Type to search

Rendre la ville accessible à tousLa réhabilitation des quartiers populaires en Tunisie

Share



L’Agence Française de Développement (AFD) et l’Agence de Réhabilitation et de Rénovation Urbaine (ARRU) organisent conjointement une exposition photographique sur la réhabilitation des quartiers populaires en Tunisie intitulée « Rendre la ville accessible à tous. », qui se déroulera du 21 mai au 8 juin 2014 à la Maison de la culture Ibn Rachiq à Tunis. Une occasion pour mettre un coup de projecteur sur les conditions de vie dans ces quartiers et sur les efforts déployés pour les améliorer.

Le vernissage de cette exposition a été organisé le 20 mai 2014 en présence de l’Ambassadeur de France en Tunisie, M. François Gouyette, du Ministre tunisien de l’Equipement, de l’Aménagement du Territoire et du Développement Durable, M. Hedi Larbi, ainsi que du Secrétaire d’Etat aux Affaires Régionales et Locales, M. Abderrazak Ben Khlifa. A cette occasion, un documentaire intitulé « Construire la Tunisie » a été projeté. Il donne la parole aux habitants des quartiers populaires et présente les programmes de réhabilitation engagés.

Montrer la réalité des quartiers populaires et de la réhabilitation
A travers deux objets artistiques, l’exposition Rendre la ville accessible à tous et la projection du documentaire Construire la Tunisie, l’AFD et l’ARRU ont voulu sensibiliser les décideurs et le grand public aux enjeux auxquels font face les quartiers populaires en Tunisie. L’exposition et le film sont le fruit du travail réalisé par un photographe, Augustin Le Gall et par les documentaristes Félix Vigné et Xavier Mutin, qui ont parcouru en janvier 2014 les quartiers populaires de six villes tunisiennes : Gafsa, Kairouan, Le Kef, Médenine, Sfax et Le Grand Tunis. Ils ont pris sur le vif le quotidien de la population dans ces quartiers, certains en attente d’une réhabilitation à venir, d’autres en chantier ou récemment réhabilités. A travers les images et les témoignages, chacun peut aller à la rencontre des habitants de ces quartiers. L’objectif est également de faire connaître les efforts financiers, techniques et humains importants engagés dans la réhabilitation et l’accès de tous aux services de base. Enfin, ces supports ont pour objectif d’engager un échange sur les politiques urbaines en Tunisie afin de trouver et tester les alternatives au phénomène de l’habitat informel.

Réhabiliter les quartiers populaires : des services de base pour tous
Depuis le début des années 80, l’Etat tunisien a lancé d’importants programmes nationaux de réhabilitation de ces quartiers. Cette réhabilitation consiste à apporter aux habitants des services publics de base : l’eau potable, l’assainissement, l’éclairage public, le revêtement des voies d’accès. Plus récemment, les programmes de réhabilitation ont également permis la construction de terrains et salles de sport, d’espaces de jeux pour les enfants et de locaux pour des artisans et commerces.

Ce processus de réhabilitation impacte directement les conditions de vie des citoyens de ces quartiers, en améliorant l’hygiène, la sécurité, l’accessibilité et la circulation et donc l’ouverture sur le reste de la ville. Les quartiers réhabilités connaissent des mutations importantes : densification, ouverture de commerces, de services, d’ateliers, embellissement des maisons et revalorisation immobilière. Progressivement, ces quartiers se transforment et deviennent des lieux vivants et dynamiques qui font partie intégrante de la ville.







Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *