fbpx
LOADING

Type to search

RER de Tunis : Colas en difficulté

Share



Les récents évènements en Tunisie pourraient retarder le lancement des travaux du projet de Réseau ferroviaire rapide (RFR) de Tunis.
Une mauvaise nouvelle pour Colas Rail, filiale de la routière française, qui est candidat pour réaliser la tranche initiale de cette infrastructure, soit deux premières lignes représentant au total 18 km (l’ensemble devant mesurer 85 km).

Colas Rail, qui est en consortium avec l’Allemand Siemens et une entreprise locale, a déjà remis une offre technique pour cet appel d’offres qui porte sur la réalisation des voies ferrées, des caténaires, des sous-stations, des télécoms, de la signalisation, des ateliers et des postes de commande.

 

Autres groupes français « dans l’attente de nouveaux développements », Alstom et Thalès. Réunis en groupement avec deux sociétés de génie civil tunisiennes (EGMS et Bonna-Tunisie), le spécialiste du matériel roulant et celui des systèmes d’information ont déposé en janvier 2010 une offre concurrente à celle de Siemens/Colas. Chez Alstom on indique que « les offres techniques étaient en cours d’examen pour un résultat attendu en fin d’année 2010 et une attribution contrat courant 2011 », un calendrier qui doit bien entendu être revu…

 Source : Le moniteur







Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *