fbpx
LOADING

Type to search

Séminaire : Genre et gouvernance locale : pour des villes sans discriminationLe 8 mars 2013 – Hôtel Golden Tulip El Mechtel – Tunis

Share



«L’intégration systématique des femmes renforce le fondement démocratique, l’efficacité et la qualité des activités des autorités locales. Si les autorités locales entendent répondre aux besoins tant des femmes que des hommes, elles doivent s’appuyer sur les expériences tant des femmes que des hommes, à travers une représentation égale à tous les niveaux et dans tous les domaines de prise de
decision…»

International Union of Local Government Authorities (IULA): IULA Worldwide Declaration on Women in Local Government/www.iula.org



En Tunisie, comme dans de nombreux pays du monde, bien que les municipalités soient plus proches de la population que les structures centrales, la participation des citoyens à la gestion de la chose publique reste insuffisante. Elle se limite principalement aux élites locales, essentiellement masculines. Des barrières liées au sexe limitent la participation des femmes à la gestion de la Cité. Ces barrières sont imputables à un accès insuffisant à l’éducation et à l’information concernant le domaine public mais également à la lourdeur des tâches résultant de la multiplicité des rôles assumés par les femmes.


Elles sont sous-représentées dans les instances de décision, qu’elles soient désignées ou élues. Les femmes sont mal informées de leurs droits et de leurs obligations en tant que citoyennes, ou de leurs possibilités d’exercer une responsabilité. Quand elles accèdent à un poste de responsabilité, elles se heurtent à des difficultés dans l’exécution de leurs missions. Leur position de minorité, la lourdeur du contrôle social, ainsi que des formes flagrantes ou discrètes de discrimination de la part de leurs collègues et des électeurs masculins, sont quelques-uns des facteurs responsables de ces difficultés.

 

Par ailleurs, les municipalités et la Société Civile ne possèdent pas en général les compétences nécessaires pour intégrer de manière systématique les besoins et intérêts des femmes dans la planification et la mise en oeuvre des politiques, programmes et projets locaux et sont souvent dans l’incapacité de représenter efficacement les intérêts des citoyens et des citoyennes
La révolution tunisienne a soulevé beaucoup d’espoirs de liberté, dignité et égalité pour tous les citoyens tunisiens, notamment les femmes mais une grande partie de ces espoirs reste insatisfaite. C’est ainsi que la participation des citoyens, les femmes en particulier, aux décisions majeures engageant l’avenir du pays et la gestion de la Cité, demeure un voeux pieu.


Objectifs du séminaire
Trois objectifs principaux sous-tendent les travaux de ce séminaire :



  1. Mettre la question de l’égalité de genre au coeur du débat sur la promotion de la gouvernance locale démocratique en Tunisie et mettre en exergue les problématiques prioritaires dans cette perspective.


  2. Débattre des nouvelles opportunités qui s’offrent aux citoyens et aux femmes en particulier, avec le processus de décentralisation et les prochaines élections municipales, pour investir le champ politique.


  3. Lancer la discussion sur l’adoption d’un agenda de la Société Civile pour promouvoir l’égalité de genre et la gouvernance locale démocratique.

Pour télécharger le programme cliquez-ici

 

Adresse : 19, rue Aboubaker El Bakri (ancien 8300) Immeuble Luxor I Br M/2, Mont Plaisir 1073 Tunis
E-mail : atu2011.2013@gmail.com
Tél : 71 904 467
Fax : 71 902 485

 








 






 


 














 






Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *