fbpx
LOADING

Type to search

Sur les routes – Mornaguia de TunisLa route des oliviers à la sortie de Tunis

Share



On va d’abord se demander le pourquoi de cette précision: «Mornaguia de Tunis». Tout simplement, comme cela arrive à plus d’une occurrence en Tunisie (et probablement ailleurs au Maghreb aussi), il existe des appellations qui sont partagées par plus d’un endroit. Et comme nous allons parler campagne, la confusion pourrait être de mise ici étant donné que deux endroits différents, l’un au nord de la capitale et l’autre dans le Cap Bon, en plus du toponyme, partagent aussi les mêmes caractéristiques écologiques.

Pour longtemps? Dieu seul sait car, dans la banlieue tunisoise, un urbanisme sauvage et, semble-t-il, inexorable — à moins d’une énergique politique d’aménagement du territoire qui ne montre pas le bout de son nez — grignote méthodiquement la campagne dans le voisinage de nos villes. Voilà pour la précision. Maintenant, retour à la Mornaguia de Tunis.


Donc, à la sortie nord de la cité de Mornaguia, commencent les grandes exploitations agricoles avec, surtout, la culture de l’olivier qui se partage le paysage avec les plantations de cultures maraîchères. Parmi les oliviers, juchée sur une colline, trône l’une des huileries modernes les plus anciennes de Tunisie. Implantée dans un domaine d’environ 100 hectares, elle sert à presser les fruits de 10.000 oliviers qui couvrent des collines dans toutes les directions. On peut évidemment s’interroger sur le rapport entre cette entreprise à caractère agroalimentaire et le tourisme, puisque celui-ci constitue l’une de nos préoccupations. Ce rapport a été établi par l’équipe de marketing d’un autre établissement appartenant au même promoteur, un hôtel des plus racés de la capitale qui a décidé d’offrir à une clientèle généralement composée d’hommes d’affaires et de hauts cadres, outre le raffinement de son cadre et la qualité de ses prestations, une possibilité d’évasion dans la campagne avec des activités multiples et dont le «clou» est un repas dans l’huilerie parmi pressoirs et cuves, dans un salon VIP ou parmi les oliviers.

Les possibilités du terroir


L’idée est relativement simple: il s’agit d’exploiter les nombreuses possibilités de loisirs offertes par le domaine et que recherche une clientèle désireuse de se «déconnecter» en se livrant à des activités sportives ou ludiques en pleine nature. D’où le programme mis au point par l’équipe du marketing qui comprend des activités physiques, notamment les randonnées, dans des circuits balisés qui plongent dans le cœur de l’exploitation par monts et par vaux couronnées par un repas à base de produits de la ferme.
En saison, qui s’étend sur plusieurs mois étant donné la diversité des variétés d’olive qui poussent ici et dont la maturation est espacée dans le temps, la principale attraction du domaine est, évidemment, la participation au cycle qui conduit de la cueillette des fruits au stockage de l’huile qui en est extraite sous la direction d’un spécialiste qui vous instruit sur le comment et le pourquoi de chaque étape dans ce circuit et vous livrera tous les secrets relatifs à l’olivier, à l’olive et à l’huile d’olive, aussi bien en Tunisie que dans le reste du monde. S’agissant des opérations manuelles, comme la cueillette par exemple, le participant sera invité à mettre la main à la pâte. Votre guide s’attachera également à éveiller en vous le dégustateur qui saura détecter les subtilités des diverses variétés et distinguer les différences entre les huiles provenant des principales régions productrices d’huiles d’olive. Cela se passe comme dans l’enseignement classique: la théorie, puis la pratique autour d’une table dressée avec différentes variétés d’huile à goûter avec ou sans le pain sorti d’un four traditionnel. Il vous dévoilera bien d’autres secrets encore, ceux relatifs aux divers produits dérivés en ligne continue de ce miraculeux fruit au cours de sa transformation qui ne s’arrête pas à la seule huile dans ses multiples qualités, mais il dévoilera pour vous également les divers usages qui sont faits de cette huile d’olive, autres que les usages traditionnels dans l’alimentation ou la médication populaire.
Voilà donc le nouveau produit que nous avons été invités, un groupe de journalistes et de professionnels du voyage, à tester, du moins en partie, il y a une dizaine de jours. Et que nous avons validé avec la mention «goûté et approuvé», comme dirait l’autre.


Auteur : Tahar AYACHI

 








 








 
















Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *