fbpx
LOADING

Type to search

The Russelior Hammamet : un pas vers l’écologie

Share



Le premier prix présidentiel d’encouragement à la maîtrise de l’énergie et à la promotion des énergies renouvelables pour l’année 2008 a été attribué à M. Mourad Mehdoui, représentant la société touristique Bienvu, hôtel The Russelior situé à Hammamet, (ex hôtel Savana) pour son approche écologique et son respect pour la préservation de l’environnement.

The Russelior, un hôtel balnéaire 5 étoiles situé à Hammamet Sud, ouvrira bientôt ses portes en Tunisie, probablement cette saison. L’hôtel a été rénové avec les techniques les plus modernes en matière d’économie d’énergie et un respect de l’ensemble des normes internationales.

Depuis 2007, l’ex hôtel Savana, s’étalant sur un terrain de 5 hectares, a fait l’objet de travaux de rénovation et de réaménagement dont le coût s’élève à 85 millions de dinars. Cette opération rentre dans le cadre spécifique d’expérimentation des possibilités d’extension des actions d’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments hôteliers neufs aux bâtiments hôteliers existants.

L’ANME (Agence Nationale de la Maîtrise de l’Energie) a mis à disposition du propriétaire de l’hôtel une équipe d’experts nationaux (bureau d’études SETEA) et internationaux (groupe MDA, Cordier, Ferries et OTCE) pour accompagner son équipe de concepteurs et l’architecte Karim Berrached dans les études. L’ANME a pris en charge, notamment 50% de la valeur des surcoûts engendrés par les actions d’amélioration de l’efficacité énergétique du bâtiment de l’hôtel.

Des mesures et des actions énergétiques ont été mises en place au niveau des enveloppes du bâtiment, des équipements et des systèmes de climatisation et de chauffage qui permettront de réduire la consommation énergétique d’au moins 45%.

 
Les actions d’efficacité énergétique au niveau des enveloppes du bâtiment :
– Une isolation thermique des terrasses des locaux chauffés et/ou refroidis.
– Une amélioration des performances optique et thermique des parois vitrées au niveau de l’hébergement et des locaux communs en utilisant une menuiserie en aluminium avec un double vitrage.
– Une réduction des déperditions thermiques au niveau de la réception, qui sont dues aux infiltrations d’air incontrôlées générées par les mouvements d’entrée-sortie, en changeant les portes d’accès classiques par des sas d’entrée.
– Une atténuation des apports solaires rentrants dans le bâtiment en été, en utilisant de brises soleil amovibles en toiles tendues.
 
Les actions d’efficacité énergétique au niveau des systèmes de chauffage et de refroidissement des ambiances :
– Une amélioration des systèmes de chauffage et de refroidissement des ambiances par le changement des anciens groupes d’eau par de nouveaux énergétiquement performants et le changement de la tuyauterie en acier galvanisé par une tuyauterie en PVC-C.
– Une amélioration des systèmes de régulation et de gestion des systèmes de chauffage et de refroidissement des ambiances par l’utilisation d’équipements de régulation, un zonage des espaces conditionnés (3 zones) et l’utilisation d’un système de gestion technique centralisée (G.T.C.).
 
Les actions d’efficacité énergétique au niveau du système de chauffage de l’eau sanitaire :
– Une amélioration par le calorifugeage des tuyauteries et des accessoires de production et de distribution
– Le changement de la tuyauterie par une en PVC-C ou en multicouches. 
 
 
Les actions d’efficacité énergétique au niveau du système d’éclairage extérieur et intérieur :
– Une amélioration par une réduction de la puissance installée avec l’utilisation de lampes basse consommation sans gêner le confort visuel des occupants.
– Une amélioration, notamment par l’utilisation de détecteurs de présence et ce principalement au niveau des salles d’eau et d’autres locaux communs, ainsi que la mise en place d’un système de gestion technique centralisée (G.T.C).
 
 
En plus des mesures énergétiques précitées, de nouveaux espaces de restauration ont été créés dans l’entité principale du projet : accueil et entrée. Cette intervention permettra d’occuper une seule zone conditionnée pendant les périodes à faible fréquentation, afin de minimiser la consommation de l’énergie.

La composante végétale a été mise en évidence et introduite à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment. L’hôtel dispose d’un vaste parc de verdure extérieur, avec la création d’un micro-climat à l’intérieur. Plusieurs espaces tel que le hall d’accueil ont été traités pour donner une nouvelle fraicheur et une ambiance adéquate pour un hôtel “écologique”.

 

Fiche technique
Bureau d’études national : SETEA
Bureau d’études international : groupe MDA, Cordier, Ferries et OTCE
Architecte : Karim Berrached
Industrie – menuiserie : MENUISERIE ALUMINIUM MODERNE (M.A.M)



Ons Sakji



Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *