fbpx
LOADING

Type to search

Tunisie: L’ANME met en place une équipe

Share



«L’Agence nationale pour la maîtrise de l’énergie (ANME) a formé une équipe d’experts en construction pour assurer l’application de la législation sur l’efficacité énergétique dans ce domaine. Elle commencera a travailler à partir du 1er mai prochain», a annoncé Fethi Hanchi, directeur de rationalisation de l’énergie à l’ANME. L’objectif étant de construire plus de 80.000 logements conformes aux normes d’efficacité énergétique, d’ici 2014.

Cette question a été au centre d’un atelier de travail organisé, lundi 15 avril à Tunis, par l’ANME et MED-ENEC (programme de l’efficacité énergétique dans les bâtiments du bassin méditerranéen).


Le secrétaire d’Etat chargé de l’Energie et des Mines, Nidhal Ourfelli, a indiqué à cette occasion que “deux arrêtés sont en cours de publication pour promouvoir la réglementation thermique des bâtiments. Ils concernent les bâtiments à usage de santé et ceux à usage hôtelier”. Il a précisé que le nombre de permis de bâtir accordé jusqu’à la fin de l’année 2012 en conformité avec la réglementation thermique des bâtiments s’élève à près de 4700 permis pour les bâtiments à usage de bureaux et 14.750 permis pour les bâtiments à usage résidentiel”.


Dans son intervention, la directrice générale de l’ANME, Noura Laroussi, a indiqué que le secteur du bâtiment, troisième consommateur d’énergie en Tunisie, deviendra le 2ème en 2020 et le 1er en 2030, avec 5,2 millions de TEP (tonnes équivalent pétrole), si les lois sur l’efficacité énergétique ne sont pas appliquées. L’ANME a réalisé une étude sur “la rationalisation de l’énergie dans les secteurs”, devant permettre une économie d’énergie pour la prochaine décennie de 18 millions de TEP, dont 46% dans le secteur de la construction.


Le président du département ‘Gouvernance et développement régional et durable’ à l’Union Européenne, Patrick Berckmans a relevé que cette rencontre est une occasion importante pour sensibiliser les opérateurs dans le domaine du bâtiment (ingénieurs, concepteurs et responsables de l’exécution des projets), la oeuvrer pour renforcer la culture du logement durable.

 

Source : TAP

 








 






 


 



















Previous Article
Next Article

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Next Up