fbpx

Un Architecte, des métiers
RADHOUENE BADER
AUTODESK, ARCHITECTE CHANNEL MANAGER

Présentez-vous SVP ?

Radhouane Bader, 36 ans, Architecte et Channel Manager chez la multinationale américaine « Autodesk »

Pouvez-vous nous parler de votre cursus académique et professionnel ?
Pendant mes études à l’ENAU j’ai fait plusieurs stages en Tunisie et à l’étranger et ce grâce au programme d’échange IAESTE et c’était principalement en Pologne.

Concernant mon cursus professionnel, j’ai occupé plusieurs postes, au début en tant qu’Architecte dans des agences de renommées en Tunisie et plus tard en tant que commercial, manager, directeur commercial dans différentes structures en Tunisie et à l’étranger.

Qu’est-ce qu’un Channel Manager ?

Un Channel Manager est le premier contact des partenaires (Revendeurs, Distributeurs) d’un fournisseur, il s’occupe du développement du réseau en termes de capacités, capabilités, compétences et couverture géographique.

Quels sont les nouveaux domaines que le Channel Manager pourrait intégrer ?

Un Channel Manager peut intégrer plusieurs domaines comme le textile, la vente des matériaux de construction, des logiciels, de la logistique, les grandes distributions, etc…

Quelles sont les qualités requises pour ce profil ?

Pour ce profil il faut avoir une Connaissance du marché et des différentes cultures, être flexible, multitâches, autonome, fonceur, challenger, avoir l’esprit d’équipe et surtout « accountable » ou responsable qui s’engage à assurer de bons résultats.

En quoi la formation d’architecte a été avantageuse pour ce profil ?

La formation d’Architecte est pluridisciplinaire et nous amène à traiter avec différents profils ou clients, à travailler en équipe, à optimiser notre temps et énergie, nous apprends à être méticuleux et organisé.

Un architecte pour moi n’est pas simplement un métier mais plutôt un état d’esprit.

Comment et pourquoi avez-vous choisi de suivre cet axe ou ce profil d’architecte ?

Après mon expérience en tant qu’architecte dans un bureau d’architecture, j’ai eu l’opportunité de changer d’axe et je l’ai saisie.

Ma manière d’être, mon expérience et mes acquis m’ont permis de développer de nouvelles perspectives que je venais de découvrir à l’époque.

Quels sont les atouts et les limites de ce profil ?

Les atouts, c’est d’avoir une vie professionnelle mouvementée avec des déplacements un peu partout, d’apprendre de différentes personnes et de différentes cultures lors des rencontres professionnelles qui peuvent devenir amicales après.

Par contre la seule limite c’est le rythme du travail soutenu au dépend parfois de ma vie privée.

Comment avez-vous intégré Autodesk ?

Autodesk à l’époque cherchait un profil expérimenté qui a une expérience variée en Tunisie et à l’international, un chasseur de tête m’a contacté à travers le réseau « LinkedIn » là où mon profil était à jour décrivant mes expériences et compétences en totalité, j’ai passé 5 entretiens avec une présentation d’un Business Plan et c’était partie pour une belle aventure depuis Août 2018.

Un mot pour nos futurs architectes ?

Persévérez, ne baissez jamais les bras, vous êtes pleins de qualités, et vous pouvez faire beaucoup de choses en se concentrant sur ce que vous pouvez contrôler, ne cherchez pas à modifier les choses qui ne sont pas sous votre contrôle, dépensez de l’énergie plutôt sur ce que vous contrôlez, lisez des livres sur le développement personnel, regardez des documentaires, inspirez-vous des histoires vraies, et surtout bossez, bossez, bossez.

Article paru dans Archibat n°51 – Avril 2021

error: Content is protected !!
Retour haut de page