fbpx
LOADING

Type to search

Une dizaine de nouvelles zones industrielles dans les régions de développement régional

Share



L’Agence foncière industrielle (AFI) a parachevé l’aménagement de 14 nouvelles Zones industrielles (ZI) dont 10 dans les zones de développement régional et 4 dans le littoral, moyennant une enveloppe d’investissement d’environ 29 millions de dinars, selon Mohamed Lamine Chakhari, ministre de l’Industrie, qui intervenait, mercredi 9 janvier, dans le cadre d’un séminaire sur le thème «Relever les défis logistiques pour une meilleure compétitivité de l’entreprise : rôle des zones industrielles», organisé par la CONECT et l’Agence de coopération internationale allemande (GIZ).

Pour M. Chakhari, «l’attraction des investissements n’est plus liée aux seules incitations financières et fiscales mais elle est tributaire, désormais, de la qualité des infrastructures des zones industrielles».
Il s’est également dit compréhensif quant à la réticence des investisseurs à s’implanter dans les régions intérieures, expliquant cette attitude par la faible qualité des infrastructures et le nombre restreint des zones industrielles.
Pour sa part, Tarak Cherif, président de la Confédération des entreprises citoyennes de Tunisie (CONECT), a recommandé d’intensifier la création de zones industrielles dans toutes les régions, plus particulièrement dans les régions de développement régional.
M. Cherif estime également nécessaire d’adopter de nouvelles approches industrielles afin de surmonter les problèmes fonciers, administratifs et de promotion auxquels les investisseurs font face.
D’ailleurs, Mohamed Gharsallah, directeur technique à l’AFI, a expliqué les problèmatiques entravant l’aménagement des ZI, dont la principale, selon lui, réside en la non intégration des zones industrielles dans les plans d’aménagement urbain, ce qui amène l’AFI à chercher d’autres sites, lesquels doivent faire l’objet d’un plan d’aménagement de détail (PAD).
La réalisation des PAD, a-t-il poursuivi, peut durer jusqu’à 4 ans, un délai qui, d’après le directeur technique de l’AFI, est de nature à affecter négativement l’attractivité et la compétitivité du pays en termes d’investisements.
Il a également évoqué la lenteur et la complexité des procédures administratives, notamment en matière d’octroi du permis de bâtir à l’investisseur (acheteur potentiel du lot aménagé).
L’AFI prévoit dans son nouveau programme l’aménagement, à l’horizon 2016, de 101 zones industrielles couvrant une superficie de 3.065 hectares, dont 66 zones dans les régions intérieures.
Concernant l’avancement de ce programme, M. Gharsallah a indiqué que, sur le total des Zones programmées, 9 zones sont en cours d’aménagement et 9 autres en phase de lancement des appels d’offres en vue de leur aménagement.
Il faut savoir que la Tunisie compte 122 zones industrielles, s’étendant sur une superficie de 4.000 hectares; 83 de ces zones sont aménagées par l’AFI et le reste par les conseils régionaux, les municipalités et des privés. Ces zones (122) sont réparties entre le Grand Tunis (30), le littoral (46) et les zones de développement régional (46).

 



Source : TAP

 








 








 















Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *