fbpx
LOADING

Type to search

Villa Anisette
UN MORCEAU CHOISI

Share

La villa est l’œuvre d’une équipe pluridisciplinaire, composée d’architecte, de paysagiste et d’architecte d’intérieur, complice et unie qui a su gagner la confiance du couple de commanditaires, particulièrement ouvert et sensible. Cette relation privilégiée a contribué pour une grande part à la cohérence du projet, dessiné, d’un même geste, à plusieurs mains.

La villa se situe sur une parcelle….(surface, situation, accès….). Elle s’organise autour d’un patio intérieur qui sert d’articulation, contribue à l’éclairage naturel et anime l’ambiance interne en apportant une touche de verdure.
Les espaces se développent en rez-de-chaussée, avec un étage partiel. Dès l’entrée, la continuité entre extérieur et intérieur est marquée par la perspective sur le patio végétalisé. Il fait pendant au jardin qui pénètre, à travers une baie plein cadre, dans le salon largement ouvert. La baie qui présente une épaisse embrasure dessine une terrasse dans le renfoncement des parois. Ombragée par une pergola, cette configuration en U s’avère propice à la convivialité.
Le parti pris de la fluidité permet d’éviter les effets de couloirs. Un accès en chicane préserve l’intimité des espaces nuit. Une cloison coulissante, permet selon le besoin, de réguler la relation entre le séjour et la cuisine qui s’ouvrent l’un sur l’autre.

À l’instar du plan, le travail de conception est fluide, se fait à la main couche par couche au moyen de différents outils de représentation. Au départ une feuille blanche, format A4 pour circonscrire l’ensemble du projet d’un seul coup d’œil, une situation, des accès, une orientation, un programme. En quelques instants émergent les grandes lignes, les idées se mettent en place, s’empilent couche après couche, et se marquent avec de plus en plus d’assurance au fur et à mesure de l’évolution du projet. Les premières sont tracées au crayon, puis au stylo bleu, viennent les feutres noirs de plus en plus épais, s’y ajoutent les fluos bleus pour l’eau, vert pour les jardins, jaune et orange pour les différentes catégories d’espaces. La représentation de l’ensemble des dimensions du projet sur un même document et leur manipulation synchrone contribuent à la cohérence d’ensemble. Aucun outil de mesure, règle ou kutch, ne vient rompre la fluidité du geste ni contrer la spontanéité créative. L’architecture, le paysage, l’aménagement intérieur, se conjuguent, se font écho pour produire une unité d’ensemble dont la sensibilité est comparable, par certains côtés, à une improvisation de jazz.

Fiche technique :
Situation du projet : Sfax
Superficie des planchers : 350 m²
Date de démarrage des travaux : 2013
Date de fin des travaux : 2016
Architecte : Mourad Fendri
Architecte d’intérieur : Syrine Abid
Architecte paysagiste : Soraya Meftah
B.E. Structure et VRD : Karim Megdiche
Gros-œuvre : Hamdi Zghal

Photos : Med. Amin Chouikh

Article paru dans Archibat n°41 – Août 2017

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *