« WATERFRONT »
IMMEUBLE RESIDENTIEL ET COMMERCIAL

« Waterfront » est situé dans un emplacement stratégique à Sousse, sur la voie touristique « Avenue 14 Janvier », à proximité de centres commerciaux, hôtels et restaurants, et à quelques 500m de la mer. Le programme fonctionnel du projet consistait à développer des espaces commerciaux et des logements sur 9 étages tout en alliant harmonieusement l’adaptation au style de vie contemporain et l’exploitation du privilège d’un contexte riche et dynamique.

Projet : IMMEUBLE RESIDENTIEL ET COMMERCIAL « WATERFRONT »
Emplacement : Av. 14 Janvier – Sousse
Architectes : Bilel Khemakhem (ARK-architecture) + Alaa Labidi (LAB-architects)
Intérieurs : ARK-architecture
Ingénieur de Structure : Kamel Ben Mabrouk
Ingénieur de Fluides : Haithem Ben Amor
Ingénieur d’Electricité et Sécurité Incendie : Naceur Bouguezzi
Maitre de l’ouvrage : BUILDUP immobilière
Année : 2021
Photos : © Bilel Khemakhem

Les contraintes urbanistiques présentaient un premier défi à la distribution spatiale. En effet, sur la façade arrière, un retrait de la moitié de la hauteur de chaque niveau est imposé. Aucun étage n’est donc réplicable, ce qui nous a amené à étudier différemment l’aménagement intérieur ainsi que l’organisation structurelle du bâtiment. Le projet se compose d’un sous-sol réservé au parking, un RDC commercial, et 8 étages comptant 19 unités résidentielles. Les plus grands appartements, ainsi qu’un duplex, bénéficient d’une exposition Sud-Est offrant, outre un ensoleillement optimal, l’ouverture sur les avenues principale et secondaire du projet et une vue dégagée sur la mer. Chacun de ces appartements d’angle est doté d’un balcon de 12 m² et de larges baies vitrées afin de profiter au mieux du panorama et de l’ouverture du bâtiment sur son environnement.

Les deux derniers étages abritent une seule unité résidentielle : un « Penthouse » taillé dans un parfait parallélépipède couronnant le projet. Une surface couverte de 330m² lui a été réservée ainsi qu’une terrasse extérieure de 40m² en double hauteur intégrant une piscine privée. Tous les espaces ouvrent sur la façade principale et profitent, à travers de grands murs-rideaux vitrés, de la vue imprenable sur l’horizon marin et la fusion de l’urbain à la nature si propre au paysage de la ville.

Cette diversité de typologies est bel et bien reflétée par la façade principale de l’ensemble, non pas par le simple recours à un seul traitement uniforme, mais plutôt grâce à des variations subtiles, telles que différentes largeurs de fenêtres ; des variations dont les spécifications sont relatives aux type et tailles des appartements. Ce jeu d’éléments communique à l’extérieur un dynamisme qui n’est autre que le reflet de la diversité intérieure. Le volume abritant les grands appartements de l’angle Sud-Est se démarque comme une soustraction de masse soulignée par un habillage en panneaux composites d’aluminium noir.

Ce volume ainsi décompose et minimise l’aspect monolithique du bâtiment. Son identification est renforcée davantage par le placement de brise-soleils verticaux, aspect-bois, de différentes hauteurs, ce qui apporte également encore plus de confort à l’intérieur en termes d’ensoleillement. L’enseigne du projet, quant à elle, se veut une signature urbaine et la façade latérale lui a été dédiée sur fond d’un revêtement en grès.

Par contraste, les intérieurs des appartements ont été différemment conçus. Une blancheur dominante faisant propager au mieux la lumière naturelle se manifeste sur les différents elements : Murs, plafonds, éléments de cuisines, portes et dressings. Pour le sol, un revêtement en Grès poli aspect Onyx clair confère aux espaces un subtile contraste et leur offre une personnalité unique. Le faux plafond intégral, lisse sans ornements, peint en blanc, est dans la continuité de l’idée de simplifier et épurer au mieux les espaces intérieurs.

Guidés ainsi par le concept dominant de l’exploitation de la lumière et de la vue, chaque unité bénéficie de généreuses ouvertures, souvent avec de larges balcons ouvrant sur la mer.

Et afin de répondre à la volonté du projet d’offrir un havre de paix à ses habitants tout en répondant aux besoins d’une société de plus en plus sensible à la qualité environnementale et aux besoins d’économie d’énergie, plusieurs dispositifs d’isolation acoustique et thermique ont été installés aux planchers, murs et façades.

C’est bien dans sa simplicité et finesse que le projet se veut un manifeste de résistance à la dégradation de la qualité des prestations, finitions et espaces livrés qui a marqué le paysage urbain, architectural et social ces dernières années. « Waterfront » n’est autre qu’une tentative de changement appuiée par les concepteurs, le maitre de l’ouvrage et les différents intervenants. L’approche conceptuelle et de gestion de toutes les phases du projet jusqu’à sa livraison, s’est faite dans le respect des limites et fins financières de ce type de projets, mais tout en défendant notre vision que le logement doit être, avant tout, un agréable lieu de vie en symbiose avec son environnement et à valeur ajoutée à l’expérience urbaine de la communauté locale.

Texte et photos : Bilel Khemakhem

On vous met l’article paru dans Archibat numéro 53 (décembre 2021) en accès libre… Abonnez-vous pour lire le reste du numéro !

error: Content is protected !!
Retour haut de page