fbpx

Retour sur la journée thématique : Architecte, des métiers

« Architecte, des métiers » a été avant d’être une journée thématique, une interrogation basée sur des échanges personnels avec les étudiants, et entre groupes d’amis architectes. Si les étudiants ont exprimé des doutes quant à leur avenir, à leurs parcours, semés de réussites mais aussi de certains échecs, et quant aux débouchés de leur diplôme ; certains amis, confrères et consœurs architectes ont tracé, depuis un moment, un chemin vers une expérience professionnelle distinctive. 

Ce contraste entre les doutes des étudiants et le succès de plusieurs jeunes architectes, m’a laissé réfléchir quant à la complexité des études en architecture qui permettent une pluralité au niveau des débouchés qui devait être mise en évidence. 

Dans cette optique, et ayant l’ambition de puiser dans cette idée, de la nourrir et d’en faire une journée thématique, nous avons prospecté autour de différents profils d’architectes qui, un jour, ont décidé de suivre un chemin autre que celui de l’architecte bâtisseur. De cette prospection, non exhaustive, nous nous sommes adressés à une vingtaine d’architectes, sous différentes casquettes ; architecte chef d’agence, designer, artiste peintre, philosophe, écrivain, spécialiste en communication, citoyen, BIM manager, auteur compositeur interprète, fonctionnaire, éditeur…En tout, dix-sept profils différents, témoignant de la richesse offerte par le diplôme d’architecte. 

Des interviews ont été filmées avec chaque profil et retranscrites. Cet output, fruit de la formation, des besoins, de la personnalité de chaque diplômé mais aussi des difficultés et des mutations économiques et sociales du pays, est une lueur d’espoir pour nos futurs architectes et jeunes diplômés. Ces architectes, aussi talentueux les uns que les autres, ont tracé des chemins différents mais ont aussi lutté pour surmonter les épreuves rencontrées. 

Être architecte dépasse la simple idée de l’obtention du diplôme en architecture. Être architecte requiert d’avoir une présence responsable dans nos villes et de se doter d’un esprit réflexif et analytique prenant compte de tout ce qui nous entoure. L’architecture est un mode de vie qui nous appelle à être consciencieux et à appréhender le monde dans sa complexité. Cette complexité qui dérive du cursus académique permet, à tout diplômé en architecture, de se munir de compétences basées sur les domaines des sciences dures comme le dessin technique, l’ingénierie ou l’informatique mais aussi des sciences sociales et aussi du domaine artistique. Plus encore, la méthodologie du projet, telle qu’enseignée tout au long du cursus universitaire, est un outil complexe de compréhension, d’analyse et de concrétisation des idées. Cet outil, permet à l’architecte, de gérer le projet, aussi complexe soit-il et d’orchestrer les différentes phases avec les intervenants et collaborateurs. Cette démarche s’applique, en fin de compte, à tout domaine et permet à tout diplômé en architecture de s’épanouir quelque part. 

La journée thématique « architecte, des métiers », tenue à la cité des sciences le 07 avril 2021, a été programmée autour de trois panels :

– Panel 1 : Être architecte aujourd’hui : enjeux et formes de pratiques

– Panel 2 : se réinventer pour lutter

– Panel 3 : Enseigner et préparer à une pluralité de métiers d’architectes.

Ces panels ont ouvert le débat sur des problématiques qui nous intéressent tous, en tant qu’architectes ; le métier et ses pluralités, la réforme de l’enseignement en architecture et l’avenir de nos jeunes diplômés mais ont donné aussi un avant-goût, sur les métiers de l’architecte, à nos futurs bacheliers. 

Je tiens à remercier pour cela l’Université Ibn Khaldoun qui a permis la concrétisation de cet événement, Mme Ferdaws Belcadhi, Directrice des études à l’UIK pour tout ce qu’elle offre à la pédagogie et à l’avenir de l’enseignement en architecture en Tunisie et à tous les moments partagés ensemble pour la concrétisation de cet évènement, Mr Mohamed Ezzeddine, directeur de la communication à l’UIK pour tout le travail d’enregistrement des vidéos et tout le travail de montage, à Mariem Dridi, pour l’affiche de l’événement, à Azza Mezghani pour le travail graphique des flyers, à Amel Aouni pour les mini-teasers, à tous les membres de l’équipe de recherche pour tous les moments d’échanges qui n’a permis que de valoriser encore plus cette journée. 

Merci à tous les profils d’architectes qui ont répondu présents et à nos partenaires ; TPR, Derbigum, Groupe Hammami qui nous ont aidé pour l’organisation de l’événement. 

Merci à Mme Amel Soussi et à Archibat de nous avoir permis de partager ces moments avec vous et d’avoir couvert la journée dans ce numéro spécial que j’espère sera à la hauteur de ce travail de longue haleine. 

Vive les métiers de l’architecte…

Texte : Salma Gharbi Koubaa, Architecte, docteure en architecture – Enseignante UIK

Article paru dans Archibat n°51 – Avril 2021

error: Content is protected !!
Retour haut de page