LOADING

Type to search

Le déplorable état des villas / bungalows à proximité du palais présidentiel de Skanès

Share

Situés dans le jardin du Palais du Marbre de Skanès à Monastir,  les 5 bungalows sur pilotis, signés Olivier Clément Cacoub, célèbre architecte franco-tunisien, achevés le 03 Août 1962, représentent un joyau architectural et un patrimoine abandonné, noyé dans un paysage urbain catastrophique. Elles sont ornées de fresques artistiques des célèbres artistes, Gorgi, Bellagha, Ben Abdallah et Ben Salem, laissées à l’abandon et non protégées. Des fresques en céramique signées Moché Chemla, petit-fils de Jacob Chemla, maître de la céramique tunisienne, sont aussi délaissées et endommagées.

Pour quand un projet de valorisation de ce patrimoine architectural ?

A voir la vidéo réalisée par les étudiants de l’ENAU : Chiheb Fakhfakh, Cyrine Beizig, Ahmed Mallek et Meriem Baaziz, encadrés par Ali Bouzouita, qui proposent une reconversion de ce site à protéger :

 

Deux fresques de Aly Ben Salem et de Ali Bellagha sur les terrasses de deux des bungalows. Photographie Emna Touiti, 2018.
Photo : Mohamed Aymen Farjaoui

 

Pour plus d’informations sur le Palais de Skanès rendez-vous
pages (118 – 129) dans le numéro n°17 de iddéco en vente ICI
Et pages ( 84 – 91) dans la revue Archibat n°29 en vente ICI

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *