LOADING

Type to search

ENGAGE NETWORK
Un réseau international pour promouvoir le patrimoine marginalisé

Share

Désormais, les nouveaux défis internationaux ont fait surgir la question de l’héritage historique matériel et immatériel comme un creuset culturel à valoriser. Renouveler les questionnements par rapport à son identité, sa préservation ou sa valorisation fédère des orientations innovantes qui touchent aussi bien le patrimoine à valeur sure ou encore celui oublié fragilisé ou menacé ! C’est ainsi que le réseau académique international ENGAGE se propose d’entreprendre des recherches-actions aux visées académiques et scientifiques avec comme finalité la promotion et/ou protection de l’héritage culturel et historique. Le réseau fait partie du laboratoire de recherche dirigé par le Professeur Gamal Abdelmonem de l’Université Nottingham Trent (NTU) en Grande Bretagne. En réalité, le réseau international Engage « ENGAGE NETWORK – l’héritage et ses frontières pour un réseau d’engagement » œuvre pour la mise en place de nouveaux réseaux académiques, scientifiques et professionnels en mobilisant l’héritage culturel et bâti. Ces objectifs relèvent d’une démarche qui veille à établir des partenariats et à fonder des institutions de recherche pour une paix durable et inclusive ; et où ses recherches ainsi que ses réalisations œuvrent à promouvoir le patrimoine comme passerelle culturelle et scientifique.

Grâce à ses trois bureaux régionaux ; l’Irak, l’Inde et la Tunisie avec un hub spécial pour l’Egypte, il s’engage dans différents projets de partenariats avec plusieurs pays, ONG et chercheurs partenaires.  Il est déjà installé en Irak comme bureau régional du moyen orient (avec des collaborations ouvertes sur l’Iran, l’Iraq, le Kuwait, la Jordanie, la Syrie et le Liban) ; Le bureau régional en Asie du sud est basé en Inde à Delhi et exerce ses activités en coopérant avec des ONG locaux à Delhi. En Avril 2021, la Tunisie a rejoint Engage comme bureau régional de l’Afrique du nord. Ce dernier est coordonné par une alliance d’institutions universitaires en Egypte, en Lybie et en Tunisie et mènera des activités sur la région. Les coordinateurs sont Dr Majdi Faleh (maitre-assistant et chercheur basé en Grande Bretagne et en Australie) et l’Association de Sauvegarde de la Medina de Tunis (ASM) représentée par sa directrice Madame Amel Meddeb. L’ouverture du réseau sur le territoire Tunisien et Maghrébin s’est aussi faite grâce aux efforts de ses partenaires les chercheurs architectes et enseignantes Dr Asma Gharbi et Mme Nourchen Ben Fatma de l’Ecole Nationale d’Architecture et d’Urbanisme (ENAU). L’ENAU demeure un partenaire institutionnel et académique éminent pour garantir un point focal sur le patrimoine bâti en particulier.

Du 14 au 16 Juin 2021, et dans le cadre de la conférence internationale du réseau ENGAGE « Vers un Agenda Mondial pour le Patrimoine Humanitaire : Une Vision Centrée sur la Communauté vers l’Avenir du Patrimoine Mondial », l’équipe Tunisienne a organisé une conférence internationale en ligne spécifique au Maghreb sur le thème du patrimoine marginalisé en Afrique du Nord entre découverte compréhension et propositions de visions. Cet évènement est sponsorisé par Arts and Humanities Research Council (UKRI), Department for International Development (DFID), et Global Challenges Research Fund (GCRF), était organisé selon deux thèmes principaux, à savoir Le Patrimoine Urbain du Maghreb : Diversité et Inclusion des Communautés Marginalisées et Les Jeunes Marginalises et les Communautés Patrimoniales de l’Afrique du Nord.

Plusieurs chercheurs/académiciens/professionnels locaux et internationaux, architectes, urbanistes, représentants de l’ONU, entrepreneurs, et étudiants chercheurs ont présenté leurs travaux de recherche et d’analyse ou encore de travaux réalisés. Les cas d’étude présentés couvrent diverses géographies : la Medina de Tunis, la ville coloniale de Tunis, la Medina de Gafsa, Tabarka, la Medina du Kef, l’Oasis El Mhamid au Maroc, et la Vallée du Mzab en Algérie. A travers ses représentants et pôles de recherche en Égypte, en Irak, et en Inde, ce réseau virtuel est considéré comme une plateforme virtuelle où ses chercheurs s’attardent sur les questions du patrimoine marginalisé dans le monde et dans les pays en voie de développement. Pour valoriser les différentes formes du patrimoine matériel et immatériel, le réseau ENGAGE du patrimoine humanitaire s’engage à respecter :

L’inclusivité, la tolérance, le partage des connaissances et l’échange culturel, au-delà des barrières linguistiques, culturelles et ethniques. Adoptant les principes de la traduction de la culture, l’espace virtuel ENGAGE agit comme une plate-forme mondiale collaborative d’apprentissage et d’échange culturel (transfrontalier et multirégional) avec des sections régionales, qui capitalisent sur des ressources en ligne coordonnées et multilingues. ENGAGE Exchange comprend une présentation publique, des expositions, des documentaires, le partage d’histoires et de bonnes pratiques et ENGAGE Debate & Policy Forums, qui est un débat trimestriel en direct avec les parties prenantes, les représentants de la communauté et les décideurs (ENGAGE, 2021).

La richesse de ce réseau international aura certainement plusieurs retombées prometteuses pour la réidentification du patrimoine local ; et pour la recherche sur le patrimoine marginalisé en Tunisie et en Afrique du Nord. Ce réseau ouvre les universités, ONG, et centres de recherches Tunisiens vers le monde Anglophone et international. A travers ENGAGE, la Tunisie vient d’intégrer un réseau stratégique qui inclut des partenaires de renommée internationale comme l’Université Harvard, Université de l’Illinois Urbana Champaign, l’Université Nottingham Trent, l’Université de Nottingham, l’Université de Birmingham, l’Université de Leeds, Silk Cities, Praxis, ICCROM UAE, l’Université du Caire, l’Université du Koweït, l’Université de Baghdad et pleins d’autres organisations. Le réseau continue son expansion à travers le monde pour couvrir d’autres contextes et pour favoriser des pistes de résolution potentielles des problèmes les plus pressants liés à la préservation de l’héritage culturel marginalisé de l’est à l’ouest.

Liens réseaux ENGAGE

Par : Majdi Faleh, PhD – Coordinateur de l’ENGAGE Afrique du Nord TUNISIE
Asma Gharbi, PhD – Partenaire de l’ENGAGE Afrique du Nord TUNISIE

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *