fbpx

GROUPE SCOLAIRE UNIFIÉ DE SOUSSE
Un arsenal ambiantal méditerranéen

Le nouvel établissement scolaire français Philippe Séguin (école et collège) fraichement inauguré à Sousse est une réinterprétation de l’architecture méditerranéenne, issu de l’association et du brassage des cultures de VOIEOFF ARCHITECTES, agence française ayant des liens de coeur très fort, amicaux et professionnels avec la Tunisie depuis 1968 et de L’ATELIER OSMOSE agence d’architectes ancrée à Sousse. Sous le poids des lourdes prescriptions de sécurité, les architectes ont proposé un véritable arsenal ambiantal pour que les élèves n’aient pas la sensation d’évoluer dans une « forteresse » où la sécurité est le maître-mot ; Ils proposent alors une « île », à la fois isolée et vivante. Description.

Situation et organisation des volumes

Situé à proximité du boulevard Hamid el Ghazali qui relie le centre-ville de Sousse à la ceinture périphérique, le GSU se situe dans un nouveau quartier en plein développement.

Des cadrages de vues ouvertes sur le ciel tirent profit d’un paysage urbain encore bas.

Tout en renforçant la sécurité des différents espaces et particulièrement ceux extérieurs à savoir les cours et préaux, la conception des volumes et leur imbrication avec le végétal s’inscrit dans une logique de parti environnemental optimisant la ventilation et l’éclairement naturel grâce à des solutions simples, sobres, efficaces et pérennes.

L’organisation des bâtiments, basée sur une volumétrie volontairement peu élevée (rez-de-jardin/rez-de-chaussée haut/premier étage) malgré la relative exiguïté du terrain, se veut très lisible de l’extérieur comme à l’intérieur, donnant à chacun une lecture claire du programme tout en respectant ses objectifs de fluidité et capacité d’évolution.

Ces espaces s’imbriquent et s’insèrent dans une volumétrie relativement simple : fermée du côté de la voie publique (quelques ouvertures en fentes verticales) et largement ouverte au nord-est vers le coeur du collège. A chaque niveau, le plan est tramé par la présence de patios apportant de la lumière naturelle et assurant la ventilation naturelle des espaces : ces patios captent l’air au rez-de chaussée et offrent ainsi des espaces arborés au niveau des entrées.

SENSIBILITE ENVIRONNEMENTALE

Les doubles murs de briques incorporant l’isolation, les dispositifs de protection solaire passive (casquette, claustra, bermaclis) adaptent les bâtiments aux écarts de température entre saisons et sont autant d’éléments essentiels du dispositif de l’architecture traditionnelle tunisienne.

La trame des bâtiments d’enseignement, 3 pavillons en épis resserrées alternant atrium et jardins crée des entre-deux : calme et lumière naturelle tamisée des atrium, fraicheur des jardins arborés ouverts aux extrémités dont la forme favorise la circulation de l’air.

Ce dispositif favorise le système de ventilation naturelle mise en place pour l’ensemble des lieux d’enseignement excluant toute climatisation : prises d’aire dans les zones fraiches (jardins et préaux, gaines importantes intégrées à la structure porteuse, extraction par tourelles actionnées par le vent).

L’EXPRESSION ARCHITECTURALE

Le rapport des vides et des pleins, la lisibilité de la structure béton laissé brut, dans laquelle viennent s’insérer les parois en briques (doubles parois incorporant l’isolant) recouvertes d’un enduit blanc jouant avec les claustra dessinées et réalisées spécifiquement pour le projet formant la protection solaire passive de toutes les zones de circulation et des grandes ouvertures (CDI, salle à manger) confèrent l’unité recherchée pour l’ensemble de l’établissement. 

L’expression architecturale favorise le contrôle de la lumière et de l’air ambiant, le bon équilibre, au rythme des saisons, entre protection solaire passive et apport solaire d’hiver.

Le groupe scolaire de Sousse a été sélectionné parmi les 10 projets retenus pour le Grand Prix AFEX 2020 et le projet lauréat sera annoncé au courant du mois de Juin. Dans le cadre de ses missions, l’AFEX, Architectes français à l’export, organise depuis 2010 le Grand Prix AFEX de l’architecture française dans le monde. 

L’édition 2020 – organisée avec le soutien du Ministère de la culture, du Ministère de l’Europe et des affaires étrangères – récompense des bâtiments livrés à l’étranger par des architectes français entre le 1er janvier 2018 et le 31 décembre 2019.

GROUPE SCOLAIRE UNIFIÉ DE SOUSSE : ECOLE FRANÇAISE PHILIPPE SEGUIN

Maître d’ouvrage : Agence de l’Enseignement Français à l’Étranger (AEFE)

Architectes : Voieoff Architectes (Grenoble, France) et Atelier Osmose (Sousse, Tunisie)

Économiste : SEPT BATIMENT (Monastir)

Ingénieur Structure : Mohammed Ali BEN FRAJ (Sousse)

BET Fluides et HQE, Thermique et Fluides : ADRET (La Seyne sur Mer) et HVAC et S3E (Sousse)

OPC : OGER INTERNATIONAL

Entreprises : MTT, TECHNELEC, GENITEK, CAILOA

Surface utile totale : 3.917 m2

Surface couverte : 900 m2

Surface extérieures, cours plateau sportif : 4.463 m2

Coût total construction et aménagements : 9.435.439 DNT soit 2.948.574 euros

Reportage photographique : Frédérique Félix-Faure_http://atelier-felix-faure.com

PROGRAMME

1 – Pôle accès et dessertes : loge du gardien et 2 esplanades d’entrée (école et collège)

2 – Pôle Enseignement : Cycle 1 (Maternelle) – Cycle 2 (CP, CE1 et CE2) – Cycle 3 (CM1, CM2, 6ème) – Cycle 4 (collège 5éme, 4éme, 3éme) et espaces partagés : dessin et musique.

3 – Pôle Vie Scolaire

4 – Pôle commun : Administration, secteur Professeurs, Cuisine/Salle à mange, CDI

5 – Espaces extérieurs : 2 esplanades d’entrée, cours et préaux cycle 1, cycle 2, cycles 3 et 4 – Plateau sportif

Vous pourrez suivre l’information sur le projet lauréat sur notre site : www.archibat.info et sur : afex.fr/grand-prix

Article paru dans Archibat n°49 – Juin 2020

error: Content is protected !!
Retour haut de page